Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Expérience d'une journaliste

Un voyage masqué en taxi-bus

durée 18h00
14 juillet 2020
Gabrielle Denoncourt
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Ce matin, je devais utiliser le service de taxi-bus à Saint-Georges. Je suis une habituée, mais c’était la première fois que je devais m’assurer d’avoir un masque. 

J’attendais à ma borne, me questionnant si l’autre passager allait se plier à cette consigne venant de la direction de la Santé publique qui oblige, depuis hier, le port du masque dans tous les transports en commun. Finalement, voilà que le taxi arrive et que j’installe ma protection en tissu. Il faut se dire que ce n’est pas très agréable, et particulièrement pour les personnes portant des lunettes comme moi. Par contre, je n’ai pas l’impression de me sentir opprimée ou d’étouffer. Ma voisine est également couverte.

Après l’avoir déposé, un deuxième usager embarque et il a également mis sa protection sans que le chauffeur doive l’exiger. J’ose demander à ce dernier si depuis deux jours, les passagers résistent à cette mesure. « Non, jusqu’à présent je n’ai pas eu à intervenir », me répond-t-il. Tout le long de mon trajet, j’ai rencontré au total quatre passagers qui avaient tous sur le visage le nouvel accessoire « mode » de l’année. 

De la résistance au masque

Pourtant, depuis l’annonce de lundi faite par le gouvernement du Québec qui obligera à partir du 18 juillet les Québécois à se masquer dans les lieux publics fermés, on sent une résistance de la part des Beaucerons. Une manifestation est d’ailleurs prévue à Saint-Georges samedi. 

On peut se demander pourquoi ce rejet massif pour le porter par exemple en épicerie, mais que le porter en transport en commun ne semble pas être sujet de débat. Qu’en pensez-vous ?  

À lire également : 
Plus de 1000 personnes attendues pour une manifestation contre les mesures sanitaires

commentairesCommentaires

4

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

  • FB
    France B
    temps Il y a 2 ans
    Ceux qui s’opposent au port du masque ramèneront tout le monde en confinement. Est-ce que c’est ce que nous voulons? Moi je le porte parce que je tiens à ma liberté!
  • G
    Guillaume
    temps Il y a 2 ans
    Arruda et Legault mentionnent depuis le tout début que le masque n'est pas un outil de protection efficace en société.

    Le gouvernement Legault ne semble pu avoir de leadership dans cette " crise ". Malgré la forte collaboration des Québécois à leurs consignes ce gouvernement nous arrive avec LE PIRE BILAN MONDIAL au niveau du nombre de morts par 100 000 habitants.

    Comment voulez vous maintenir une certaine cohésion sociale avec des éléments autant discordants
  • J
    Jerousseau
    temps Il y a 2 ans
    D'accord pour les transport en commun ou tout endroit ou tu es soumis a etre prêt des gens plusieurs minutes, parfois même des heures mais dans les commerces ou la distanciation est facile ou tu va peut etre croiser de prêt mais seulement quelques secondes et tu peux toujours virer la tete au croisement je trouve que l'obligation du masque n'est pas nécessaire.
  • GL
    Ginette Landry
    temps Il y a 2 ans
    Jamais sans mon masque dans les transports en commun et autres. C'est devenu un réflexe. Svp portez le. 😉
AFFICHER PLUS AFFICHER MOINS

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Un oeil au beurre noir pour les Condors

UN ŒIL AU BEURRE NOIR POUR LES CONDORS L’équipe de football les Condors du Cégep Beauce-Appalaches a fait parler d’elle à deux reprises la semaine dernière. La première fois pour une bonne raison et la deuxième fois pour une fort mauvaise raison. POUR UNE BONNE RAISON Le samedi 19 novembre dernier, les Condors ont remporté le Bol d’Or, ...

durée Hier 6h00

La reprise de pouvoir

Quand on est victime de violence conjugale, on se retrouve souvent prise dans un tourbillon d’événements qui nous donne l’impression de ne pas avoir de contrôle sur ce qui nous arrive. La violence entraîne de nombreuses conséquences chez la femme comme une diminution de l’estime de soi et de l’affirmation de soi, de l’isolement, de l’anxiété et ...

durée Hier 5h00

L'ancien magasin Handy Andy du boulevard Dionne

LA SOCIÉTÉ HISTORIQUE SARTIGAN Vous l'avez connu ou vous en avez entendu parler. Ce fameux magasin Handy Andy sur le boulevard Dionne fut autrefois très populaire. Handy Andy Co Ltd était une chaine de magasins fondée en Ontario à la fin des années '40 et qui a connu une expansion fulgurante, ...