X
Rechercher
Publicité

Pier Dutil

Bas les masques!

durée 18h00
9 mai 2022
durée

Temps de lecture :

3 minutes

Par Pier Dutil
2ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante

BAS LES MASQUES!
 

Les fervents défenseurs de la «libarté» peuvent enfin célébrer. En effet, la dernière mesure sanitaire contraignante imposée par la Santé publique, le port du masque dans les lieux publics, prendra fin ce samedi, le 14 mai. Mais il ne faudrait pas pour autant en conclure que la pandémie est chose du passé.

18 MOIS PLUS TARD

Au cours des derniers 18 mois, le masque a fait partie de notre vie de tous les jours. Porter son masque dès que nous fréquentions un lieu public était devenu une habitude. Santé Canada recommandait même de le porter en faisant l’amour. Quel romantisme!

Aujourd’hui, on retrouve des masques un peu partout autour de nous : à la maison, dans les poches de nos vêtements, dans nos autos, etc.

Et des masques, on en a vu de toutes les sortes : des neutres, des colorés, certains à l’effigie de nos artistes préférés ou de nos équipes sportives adorées. Imaginez que l’on a même vu des masques aux couleurs du Canadien de Montréal. Selon moi, ceux-là étaient les plus sécuritaires car, avec la saison de misère qu’a connue le Canadien, même le virus responsable de la COVID-19 ne souhaitait s’en rapprocher.

Le port du masque a fait en sorte que l’on a dû apprendre à reconnaître les gens uniquement par leurs yeux. Plus possible de voir les gens sourire. Remarquez que cela était bien pratique pour celles et ceux qui affichent une face de «beu» à l’année.

Alors que la grande majorité de la population s’est facilement adaptée au port du masque, il y a des irréductibles qui n’ont rien compris. Il en était ainsi des «coachs» des équipes de hockey de la LNH qui, derrière leurs bancs, abaissaient leur masque au moment de parler à leurs joueurs, alors même qu’ils risquaient de transmettre le virus en parlant. Ils n’avaient pas compris que le son passait à travers la petite pièce de tissu leur servant de masque.

Il y a eu aussi celles et ceux qui portaient le masque sur le menton, oubliant qu’il fallait se couvrir la bouche et le nez. On en a donc vu de toutes les sortes, mais, dans l’ensemble, le masque a pu jouer son rôle protecteur.

LA PANDÉMIE N'EST PAS FINIE

Avec la fin de l’obligation du port du masque dans presque toutes les occasions, on recommencera à voir le sourire sur les visages des gens, du moins de celles et ceux qui sourient.

Il nous faudra également apprendre à reconnaître les gens à visage découvert. Les employés.es des banques devront également recommencer à s’inquiéter si quelque se présente à la banque avec un masque.

Mais, trêve de plaisanteries, comme vous tous, je me réjouis de la fin du port du masque obligatoire. Comme 62 % des Québécoises et des Québécois sondés.es par l’INSPQ, je continuerai à porter mon masque dans certains lieux publics, car je suis conscient que la pandémie n’est pas terminée.

Avec encore près de 2 000 hospitalisations et de 20 à 30 décès par jour au Québec, il est évident que la pandémie n’est pas terminée. On parle déjà d’une possible septième vague à l’automne.

Présentement, en Chine on assiste à d’importantes éclosions et le Gouvernement chinois impose un confinement des plus sévères, allant même jusqu’à souder les portes des résidences des récalcitrants pour les empêcher de sortir. Il faudrait que nos défenseurs de la «libarté» se portent à la défense de la population chinoise en organisant une manifestation sur la place Tiananmen.

Réjouissons-nous de l’abandon de cette dernière mesure sanitaire et profitons de l’été qui finira par se pointer le nez pour jouir d’un bronzage complet du visage.

Mais, je vous en prie, ne jetez pas votre réserve de masques, car ces derniers pourraient fort bien redevenir utiles dans un proche avenir.

Avant de terminer, je tiens à préciser que le masque est toujours obligatoire dans les hôpitaux, les cliniques médicales, les CHSLD de même que dans les transports publics.

LA FIN D'UNE ÉPOQUE

Je me permets de souligner que mon ami Ti Tune Chen et son épouse Hélène ont vendu leur dépanneur, L’Escale, après 42 ans de services sur la 90e rue.

On y retrouvait un accueil chaleureux, un service courtois et une gamme de produits variée. Comme leurs nombreux clients, je leur souhaite une retraite agréable et fructueuse. Ils l’ont bien méritée.

Visionnez tous les textes d'opinion de Pier Dutil


PENSÉE DE LA SEMAINE

Je dédie la pensée de la semaine à celles et ceux qui pensent que les Gouvernements sont allés trop loin en imposant les mesures sanitaires jusqu’à aujourd’hui :

commentairesCommentaires

2

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

  • PAD
    Paul André Doyon
    temps Il y a 9jours
    Ukraine-Russie et le Forum économique mondial.
    Une étape planifiée vers le Nouvel Ordre Mondial ?
    Ce qui se passe aujourd'hui et se joue depuis deux ans est un crime mondial contre l'humanité, aux proportions bibliques, jamais connu dans l'histoire récente.
    C'est peut-être la tentative de contrôle du monde la plus importante et la plus illicite, au point de menacer littéralement l'avenir de l'humanité. Cela a été préparé pendant des décennies, peut-être pendant au moins un siècle.
    Il a été habilement planifié en connivence avec ce que l'humanité pensait avoir créé pour préserver la paix, la justice, la souveraineté des nations et les droits de l'homme – avec une ONU trompeuse.
    Tout politicien ou économiste sérieux qui examine ces objectifs de développement durables verra bientôt que leur mise en œuvre est une illusion absolue, du point de vue des coûts, de la volonté politique, de la capacité de mise en œuvre et de nombreux autres facteurs imminents qui ne sont même pas abordés.
    Alors, qui a-t-il derrière cet écran de fumée ?
    Un concept dérangé incroyable qui a été préparé de main de maître, probablement pendant des décennies ou plus ; un concept solide qu'il est difficile - mais pas impossible - de défaire, notamment parce que les personnes derrière cette construction mondiale sont des individus ou des entités financières puissantes, qui n'ont aucun scrupule, aucun remords, aucune conscience humaine.
    Cette élite mentalement dérangée veut contrôler littéralement l'univers entier, si elle le pouvait. Il suffit d'écouter et de regarder Elon Musk avec ses plans de navette spatiale, tentant de contrôler des parties de l'univers. Ils veulent également un ordre mondialisé entièrement numérisé..
    Si vous deviez raconter cette histoire à un extra-terrestre de l'espace, il / elle ne le croirait pas.
    .. à moins que ces débiles ne soient eux-mêmes des « aliens » non élus.
    Une réflexion qui vaut la peine d'être méditée.
    Peuple, réveillez-vous !
  • PAD
    Paul André Doyon
    temps Il y a 8jours
    L' Assemblée générale annuelle de l'OMS à Genève, dans la semaine du 22 au 28 mai, c'est dans quelques jours !
    L'OMS veut prendre en main la santé mondiale en ne laissant plus la souveraineté des pays prendre des décisions en matière de santé.
    C’est extrêmement grave .
    Certains pays refusant cette main-mise se retirent de l’OMS .
    N’oublions pas que l’OMS c’est Bill Gates ainsi que le nouvel ordre mondial avec son lot d’identité numérique, le puçage et par conséquent notre esclavage.
    - Vérifiez et vous trouverez cette information exacte !

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 5h00

Le clocheton de la chapelle Lacroix en 1950-51

LA SOCIÉTÉ HISTORIQUE SARTIGAN La première photo nous montre un genre de petit clocher sur le faîte du toit d’un immeuble autrefois bien connu de la 1re avenue: l’édifice Lacroix (photo 2). Normalement, un clocher abrite des cloches. Mais ces clochers miniatures qu’on voit parfois sur des ...

14 mai 2022

L'eau et les électrolytes

Chronique Santé par Cameron Olsen N.D. L'eau et les électrolytes Lorsqu’il est question de santé, la plupart des gens ont leur mot à dire et leur opinion à donner. La réflexion de plusieurs est basée sur ce que j’appelle les ‘’mythes modernes’’. Avant de croire tout ce qui est dit, il est toutefois important de se pencher sur des études ...

8 mai 2022

Cette mère qui a fait de moi cette maman

Aujourd’hui est la fête des Mères. Cette journée où les familles célèbrent les femmes qui s’occupent d’eux et cela sans condition. Ce n’est que la deuxième fois que je fais partie de celles qui se font gâter pour l’occasion. Je me suis questionnée sur qu'est-ce qui décidait que tu pouvais porter fièrement le titre de maman. Ce mot si doux et si ...