Publicité

12 août 2013 - 14:52 | Mis à jour : 19 août 2013 - 08:06

Le joyau de Saint-Séverin

L'artiste peintre Lyne Marsan, originaire de la Vieille Capitale, a choisi de s'établir à Saint-Séverin il y a neuf ans. Elle qui compte 40 ans d'activités dans le domaine des arts visuels a choisi le petit village de la Beauce pour les paysages qu'il avait à offrir. Maintenant, elle les fait rayonner à travers le monde entier grâce à ses oeuvres.

C'est au départ la configuration géographique toute particulière de Saint-Séverin qui l'a séduite. «La composition du village est extrêmement intéressante», raconte-t-elle. «Ailleurs au Québec, l'urbanisme est très linéaire. À Saint-Séverin, la configuration est différente et toute articulée autour de l'église. Ça forme une sorte d'enveloppe.»

Si elle a décidé d'amener ses pinceaux en Beauce, c'est également en raison de ses paysages: «La lumière ici est exceptionnelle, dit-elle. La vue sur les montagnes est prenante. C'est un endroit idéal pour peindre et plusieurs artistes venus d'ailleurs viennent s'installer ici pour travailler.»

Un parcours national et régional

Comme bien d'autres artistes, Lyse s'est d'abord fait remarquer à l'étranger. En 2000, la France reconnaît la qualité de son travail en lui remettant la médaille d'or du Mérite et dévouement français au titre des arts. Maintenant, elle reçoit également de nombreux prix chez elle, comme le prestigieux prix de Grand-maître en beaux-arts du Québec, lors du dernier gala de l'Académie Internationale des Beaux-Arts du Québec du 11 mai dernier. 

Une distinction qui signifie beaucoup pour Lyne: «C'est plaisant recevoir un prix décerné par un jury, mais lorsque c'est remis par ses pairs, comme c'est le cas avec celui-ci, c'est encore plus flatteur.»

L'artiste joue aujourd'hui sur deux tableaux.  En même temps qu'elle acquiert une notoriété internationale, avec des expositions prévues en Europe, à Calgary et en Floride, elle continue son implication au sein de sa communauté. Elle a été la marraine d'honneur de la dixième édition du concours d'oeuvre d'art du Musée Marius-Barbeau, à Saint-Joseph. Un retour aux sources, en quelque sorte, puisqu'elle avait aussi marrainé la toute première édition.

«En dix ans, j'ai pu voir à quel point le concours à évolué à une vitesse extraordinaire. C'est devenu un événement suprarégionale, qui est promu à un bel avenir. Ça donne l'occasion de constater à quel point il existe une belle relève artistique en Beauce, et en même temps, ça sert à promouvoir le tourisme et la culture en région.»

En fin de semaine prochaine, les 17 et 18 août, elle participera à la première édition des Rendez-vous des Arts de Saint-Victor, à titre d'enseignante. Un chapeau qu'elle ne portait plus depuis plusieurs années, mais qu'elle a décidé de ressortir pour la cause: «Je ne donne plus de cours depuis longtemps par manque de temps, mais j'ai décidé de faire exception pour donner un coup de pouce à l'organisation.»

Les Rendez-vous de l'Arts de Saint-Victor de se distinguent des Symposiums habituels par son caractère éducatif: «Ce n'est donc pas un endroit pour exposer, mais pour acquérir des connaissances.» Plusieurs cours seront alors offerts, en musique, en arts visuels, en poésie florale, et bien plus. 

Site web de Lyse Marsan

Vous avez un scoop
Vous connaissez des artistes émergents ou établis de la Beauce qui sont inspirants ou qui ont une carrière artistique hors du commun ? Vous faites partie d'un groupe de musique, êtes musicien ou chanteur, et vous avez particulièrement bien performé à un concours de talent dernièrement ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.