Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

L'Organisation internationale de la Francophonie parrainera Beauce Art

durée 15h16
5 juillet 2012
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante

Le comité organisateur de Beauce Art, L’international de sculptures a reçu une excellente nouvelle ce 5 juillet. Le secrétaire général de l’Organisation internationale de la Francophonie, Abdou Diouf assurera le parrainage d'honneur de la première édition de ce symposium de sculptures au mois d’août 2014.

Accompagné d’une délégation de dignitaires, Clément Duhaime, administrateur de l’OIF et ancien haut fonctionnaire québécois, est venu en remplacement du secrétaire général pour confirmer ce parrainage d’honneur. L’OIF était présente dans le cadre du Forum mondial de la langue française qui se déroule du 2 au 6 juillet à Québec. La Ville et son maire François Fecteau se devaient aussi de recevoir la visite du secrétaire général Diouf qui a dû s’absenter pour des raisons familiales. 

Cependant, il sera de retour au Québec en 2014 pour la tenue du premier international de culture comme le souligne son bras droit, M. Duhaime. « Le secrétaire général a accepté d’être le parrain du premier grand festival de la sculpture, Beauce art, mentionne l’administrateur. Il sera très heureux de se joindre à vous. »

 « Nous avons répondu oui pour que soit à côté de vous la francophonie dans ce projet. Je serai très heureux d’être avec vous à ce bel événement dans deux ans », a aussi ajouté Clément Duhaime qui sera à la fin de son mandat en 2014.

Séduit par le projet
L’administrateur de l’OIF mentionne l’audace, mais également l’ingéniosité des organisateurs de l’événement. « Un projet si imaginatif et séduisant que vous présentez va permettre à la Francophonie de venir à votre rencontre dans ce qu’elle a de meilleur dans sa création artistique. Le tissage, le métissage culturel et la rencontre des cultures, c’est cela qui fait l’originalité du Québec au sein de la Francophonie », a mentionné le Trifluvien d’origine.

Selon M. Duhaime, l’Internationnal de sculptures répond parfaitement aux objectifs de l’OIF fondé en 1970 qui comprend 56 pays membres et 19 états observateurs. L’éducation et la formation sont d’ailleurs deux éléments centraux pour l’organisation et favorise au rayonnement de la culture à travers le monde. « C’est inscrit dans l’ADN de la Francophonie, la culture. L’un des grands succès de notre organisation internationale, c’est de s’être battu pour une convention à l’UNESCO pour la protection de la diversité de l’expression culturelle », a mentionné M. Duhaime décriant du même coup certains aspects dangereux de la mondialisation.

Un événement marquant pour Beauce Art
Le président du comité organisateur et conseiller municipal de Ville de Saint-Georges, Marcel Drouin, a témoigné sa gratitude envers l’OIF et son excellence, Abdou Diouf. « Le parrainage d’honneur qu’il vient de nous accorder est un événement marquant pour la jeune organisation qu’est Beauce Art. La valorisation de la langue française et la diversité culturelle sont des objectifs de Beauce Art. L’OIF les partage, et pour nous, il était tout naturel de se tourner vers cette très grande organisation pour développer notre événement. Beauce Art, l’international de sculptures s’est donné une mission claire afin d’être un vecteur d’éducation, de formation ainsi que d’offrir à notre ville l’occasion de se constituer un patrimoine culturel durable », affirme M. Drouin.

« En finissant, ce parrainage atteste le sérieux de Beauce Art en solidifiant ses bases et d’une couverture internationale ainsi que de sa participation des membres de la Francophonie pour sa première édition », renchérit M. Drouin.

Ce dernier a aussi rendu hommage au président d’honneur de Beauce Art, Jean-Louis Roy, pour son implication dans l’obtention du parrainage de l’OIF. D’ailleurs, M. Roy, ancien délégué général du Québec à Paris puis l’ancien Secrétaire général de l’Agence de la Francophonie à Paris.

Beauce art fera rayonner Saint-Georges
Le maire de Saint-Georges, François Fecteau, est d’avis que cela contribuera à faire rayonner sa communauté. « Pour nous les Beaucerons, le projet consolidera nos désirs de vivre harmonieusement dans un environnement doté d’un apport artistique, culturel et économique pour une meilleure qualité de vie collective. Le rayonnement de cet ambitieux projet contribuera de façon particulière à notre fierté beauceronne », pense ce dernier.

Ce projet permettra de rayonner chez lui, au Canada et partout dans le monde pour annoncer que le domaine de l’art et de la culture est important pour nous. Il fera de Saint-Georges, une ville distinctive où tous sont les bienvenus », a conclu M. Fecteau.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 16h15

Le dernier Symposium international de la sculpture est terminé

L'ultime Symposium international de la sculpture de Beauce art s'est conclu ce dimanche matin avec une présentation des oeuvres réalisées par les artistes de cette 10e édition. La pluie n'a pas arrêté les intéressés qui ont parcouru la piste cyclable pour découvrir les dix dernières sculptures de ce projet d'envergure. Au total, il y en a ...

durée Hier 5h00

Où célébrer la Fête nationale du Québec en Beauce?

Comme chaque année depuis 1834, le 24 juin est une journée de célébration pour la Fête nationale du Québec. EnBeauce.com vous propose un aperçu des activités organisées dans la région aujourd'hui pour cette occasion de célébration culturelle. Fête du Québec à Vallée-Jonction Soirée musicale avec Morgan et Five up, feu de joie et feux ...

22 juin 2024

Beauceville: Gaétane Boucher expose « D’hier à aujourd’hui »

L'exposition « D’hier à aujourd’hui » de Gaétane Boucher, artiste aquarelliste s’est installée à la bibliothèque Madeleine-Doyon de Beauceville pour l'été. Elle sera visible sur les heures d’ouverture, dans la Salle Desjardins. D'ailleurs, l'horaire d’été est comme suit: - Lundi: 19 h à 20 h 30,  - Mardi: 15 h à 17 h,  - Mercredi: 15 h à ...