Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Kim Churchill impressionne

durée 10h26
17 novembre 2012
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante

La série Émergence des Amants de la Scène présentait, ce vendredi 16 novembre à la salle l’Entrecours du Cégep Beauce-Appalaches, le spectacle de l’Australien Kim Churchill.  La salle était bondée pour ce concert à la trame acoustique. Véritable homme-orchestre de talent, Kim Churchill s’est fait bien des amis en Beauce.

La première partie était assurée par l’auteure, compositrice et interprète originaire de Montréal, Maïa. Ses chansons douces aux teintes de folk laissaient place à un excellent jeu de guitare, une belle voix et de la poésie bien réfléchie. La nature de sa performance tout en douceur détonnait de Churchill qui allait suivre, mais l’ensemble de la soirée a été très apprécié. « Il est bon, il est beau et il est Australien ! », soulignait humoristiquement Maïa à propos de l’artiste qui la suivrait.

Kim Churchill est arrivé sur scène accueilli en héros. Si son nom n’a pas le plus grand impact en Beauce, c’est tout le contraire à l’échelle internationale. Les premières notes qu’il a jouées sur sa guitare ont eu l’effet d’une bombe sur le public, soudainement silencieux et attentif. Une voix un peu rauque venait très bien surenchérir son impressionnant style de jeu à la guitare. Au fil du spectacle il a joué en tant que guitariste, harmoniciste, chanteur, percussionniste et a même performé avec des sonorités électroniques, une nouveauté qu’il a exploré sur son plus récent album intitulé Detail of Distance.

Assez connu du public international et québécois pour sa participation au Festival de Jazz de Montréal et au Festival d’été de Québec, Kim Churchill a eu la chance de jouer devant une salle remplie à craquer. « On a fait beaucoup d’effort radio et Facebook pour le faire connaître ici », partageait Jean-François Bernatchez. Loin d‘un simple effort pour vendre les billets, cela a permis à bien des gens de faire une découverte inestimable.

Un mal nécessaire… en attendant
Les concerts à l’Entrecours relatent de la nouveauté pour les Amants de la Scène qui commencent à peine à explorer l’énorme potentiel de cette salle intime. Or, la réalité veut que cette salle soit dans un établissement scolaire ayant adopté une politique qui empêche les Amants de la Scène de vendre de l’alcool sur place. L’organisme des Amants de la Scène tenait cependant à assurer qu’il multiplie les efforts pour trouver un terrain d’entente avec le CBA le plus rapidement possible.

Le prochain concert de la série Émergence  des Amants de la Scène aura lieu le 5 décembre à 20 h. Le groupe Half Moon Run, coup de cœur des Amants de la Scène en 2012, sera à l’Entrecours du CBA avec un spectacle débutant dès 20 h. « Je vous invite à profiter de cette chance unique, car d’ici peu, les prix de leurs billets vont exploser », avertissait Jean-François Bernatchez qui suit l’évolution du groupe depuis un an. Une autre belle possibilité offerte par les Amants de la Scène.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Appel de projets culturels: « Les arts animent la ville »  

Le Service des loisirs et de la culture de Ville de Saint Georges revient cette année avec son appel de projets culturels « Les arts animent la Ville »  initié en 2019. Le but est de permettre à des citoyens talentueux et imaginatifs de s’exprimer et de partager leur art à même leur communauté par la présentation en plein air d’une activité ...

durée Hier 16h15

Retour sur l'histoire de Beauce Art au Café historique

C’est ce vendredi matin que se tenait le 40e et dernier Café historique animé par Pier Dutil au centre culturel Marie-Fitzbach. Pour l’occasion, Beauce Art: le Symposium international de la sculpture de Saint-Georges était à l’honneur. Quatre Beaucerons étaient invités pour traiter de ce sujet: Paul Baillargeon, l’un des fondateurs de ...

durée Hier 11h00

Coeur de trucker s'est promené jusqu'en Beauce

Bien qu'aucun Beauceron ou Beauceronne ne participe finalement à la saison 2 de Coeur de trucker, l'émission est tout de même passée dans la région. En effet, la majorité du tournage de Pierick s’est déroulé en Chaudière-Appalaches. À la recherche de l'amour à bord de son camion, il est passé par Irlande, Frampton, Saint-Georges, Scott, ...