Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Un premier roman pour une auteure beauceronne

durée 11h33
30 août 2017
Sébastien Roy
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Sébastien Roy, Journaliste

L'auteure Alexandra Fournier, de Saint-Camille, a publié son premier roman intitulé, « Un don du coeur », au cours des dernières semaines. Disponible en France depuis la mi-juillet, son oeuvre sera disponible dans les librairies québécoises en septembre.

L'ouvrage raconte l'histoire de Sofia, une femme de 27 ans qui sait qu'elle mourra bientôt. Dans une lettre qu'elle envoie à une enfant malade appelée Éléna dans laquelle elle dresse un bilan sans filtre de sa vie. La jeune fille recevra la missive « un véritable don du coeur ». « Il n'est pas seulement question de la mort de Sofia, mais aussi des beaux et moins beaux moments de sa vie et de celle de ses proches. J'espère que les lecteurs apprécieront l'histoire, mais je souhaite aussi qu'elle suscite chez eux une réflexion sur différents thèmes comme la famille, l'amitié, l'amour, les épreuves, les choses essentielles de la vie et les futilités auxquelles on accorde trop d'importance », confie-t-elle.

Mme Fournier s'est inspirée de situations qu'elle a vécues pour écrire son premier livre. « J'ai eu des ennuis de santé qui ont bouleversé ma vie, explique-t-elle. Je me compte extrêmement chanceuse malgré tout. Je me suis plongée dans l'écriture en me rappelant que ce n'est pas tout le monde qui a cette chance. Je me suis demandé comment réagir face à la mort. Donner vie à Sofia a été réellement libérateur pour moi. »

La jeune femme âgée de 25 ans a dû arrêter ses études en Sciences de la nature en 2009 en raison de la maladie et renoncer à son rêve de devenir médecin. On lui a également fait comprendre que si elle voulait des enfants, elle devait le faire rapidement. Elle a ainsi fondé une famille, délaissant ses études quelques années.

Celle qui habite maintenant à Saint-Martin est retournée sur les bancs du Cégep Beauce-Appalaches en Création et médias, alors qu'elle était enceinte de son troisième enfant. « J'aimerais dire aux gens qui rêvent d'un retour aux études que cela est possible. C'est une gestion d'horaire incroyable, mais ça se fait. Ayez confiance en vos possibilités », mentionne celle qui a maintenu des notes de 95 % et plus lors de la dernière session, tout en s'occupant de ses enfants, en écrivant un roman et en travaillant 25 h par semaine.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


15 août 2022

Un spectacle-conférence sur la musique au cinéma présenté par Between Us

Le groupe Between Us présentera un spectacle-conférence ce jeudi 18 août à 20 h au piano urbain de Saint-Georges. Au programme, des interprétations de musique de film combinées aux extraits vidéo associés. Seront démystifiés, à l’aide d’exemples musicaux concrets, les différents types de trames sonores que l’on peut retrouver dans les films : ...

15 août 2022

Galerie 4: les plus belles plages de vos vacances

Après deux années de vacances limitées, les Québécois ont enfin pu profiter à nouveau de journées de repos ensoleillées, les pieds dans le sable. Pour faire voyager ceux qui ne sont pas partis ou juste pour le plaisir des yeux, EnBeauce.com vous propose de partager vos plus belles photos des plages de vos vacances de cette année.  Découvrez ...

15 août 2022

Dina Gilbert au pupitre de l'OSM ce vendredi

La Beauceronne Dina Gilbert dirigera l'Orchestre symphonique de Montréal ce vendredi, 19 août, dans le cadre des concerts que tient l'orchestre dans les parcs de la métropole. Les pièces qui seront présentées seront inspirées de contes et légendes du monde entier dont Alexis le Trotteur, Shéhérazade et L’Oiseau de feu. Si vous habitez dans la ...