Publicité
10 décembre 2019 - 14:44 | Mis à jour : 11 décembre 2019 - 15:56

Les Parcelles d'or de Saint-Georges

90 319$ pour 60 nouvelles places de garderie

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Le CPE Bouton d'or vient de se voir octroyer une subvention de 90 319 $ pour sa nouvelle installation Les Parcelles d'or, de la 2e avenue à Saint-Georges, dans le cadre du Programme de financement des infrastructures du ministère de la famille.

Et c'est le ministre responsable de ce portefeuille, Mathieu Lacombe, qui est venu sur place en faire lui-même l'annonce en compagnie du député de Beauce-Sud, Samuel Poulin, qui est aussi adjoint parlementaire au Secrétariat de la jeunesse.

« Nous avions donné 24 mois pour que les projets de garderie se concrétisent  et ici, vous l'avez fait en 10 mois. Je ne sais pas qu'elle votre recette mais je prend des notes car on va avoir besoin de cette recette-là un peu partout au Québec », a fait remarquer le ministre Lacombe.

La garderie, qui est déjà en opération depuis novembre, compte 60 places. Il s'agit de la troisième installation pour le CPE Bouton d'or qui compte un espace à Saint-Gédéon, avec 52 places et un autre à Saint-Ludger, avec 21 places. À Saint-Georges, Les Parcelles d'or peuvent recevoir neuf enfants avec des besoins particuliers, a indiqué la directrice générale, Joëlle Girard.

La subvention gouvernementale sert à financer les équipements mais le réaménagement complet du bâtiment pour accueillir le service a demandé des déboursés de plus d'un demi million $, a laissé savoir le propriétaire, Sylvain Vachon.

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.