Publicité
6 mars 2020 - 16:45 | Mis à jour : 17:18

Coronavirus

Un isolement volontaire est suggéré au groupe étudiant beauceron de retour d'Italie

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Toutes les réactions 1

Après une nouvelle analyse de la situation, la direction de la santé publique du Centre intégré de santé et services sociaux de Chaudière-Appalaches suggère finalement au groupe d'élèves de la Polyvalente Benoît-Vachon, qui sont revenus mercredi d'un voyage écourté en Italie, de s'imposer un isolement du 6 au 18 mars.

« La Direction de santé publique recommande désormais aux personnes ayant participé au voyage, pour la période du 6 au 18 mars, inclusivement, de : ne pas fréquenter les milieux où il est difficile de s’isoler rapidement des autres notamment à l’école et tout autre lieu de rassemblement; de continuer à surveiller l’apparition de symptômes (toux, fièvre, difficulté à respirer) », peut-on lire dans la directive envoyée par le directeur de santé publique, Philippe Lessard.

Pourtant, cette même direction avait jugée que la mesure n'était pas nécessaire quelques heures avant que les 37 élèves et les trois accompagnateurs n'atterrissent à l'aéroport de Montréal en soirée mercredi.

Rappelons que la décision de rapatrier les voyageurs beaucerons, partis le 28 février pour un séjour dans le nord de l'Italie jusqu'au 9 mars, avait été prise par la direction de la CSBE, alors que l’épidémie du COVID-19 connaissait une hausse importante notamment dans les régions du nord italien où devaient justement se rendre les élèves.

Depuis le retour du groupe, le nombre de morts attribuées au coronavirus a augmenté en Italie qui a d'ailleurs décidé de fermer toutes ses écoles pour plusieurs semaines.

EnBeauce.com reproduit ici dans son intégralité la directive envoyée par le directeur de la santé publique du CISSS Chaudière-Appalaches, Philippe Lessard:

Ce message fait suite au précédent, en lien avec un groupe d’étudiants et accompagnateurs de la Polyvalente Benoît-Vachon qui s’est récemment rendu en Italie pour un voyage culturel. Après une nouvelle analyse de la situation, principalement en raison de la difficulté d’appliquer dans un milieu scolaire des mesures efficaces si une personne développait des symptômes, la Direction de santé publique émet des recommandations supplémentaires.

La Direction de santé publique recommande désormais aux personnes ayant participé au voyage, pour la période du 6 au 18 mars, inclusivement, de :

Ne pas fréquenter les milieux où il est difficile de s’isoler rapidement des autres notamment à l’école et tout autre lieu de rassemblement;
De continuer à surveiller l’apparition de symptômes (toux, fièvre, difficulté à respirer).

Des consignes en ce sens ont été acheminées à chaque participant.

La probabilité de développer une infection respiratoire due au coronavirus (COVID-19) est faible, puisque ces personnes ne se sont pas rendues dans la zone plus à risque, en Italie du Nord, et en raison des types d’activités qu’elles ont réalisées.

Les recommandations officielles des autorités de santé publique canadiennes et québécoises n’ont pas changé pour les voyageurs de retour d’Italie, soit l’autosurveillance des symptômes durant 14 jours et de contacter le 811 en présence de symptômes.

Ces mesures visent à détecter rapidement une éventuelle infection par le COVID-19, réduire le nombre de contacts à retracer et ainsi assurer une prise en charge adéquate de la situation.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site Web du MSSS à l’adresse suivante : https://www.quebec.ca/sante/problemes-de-sante/a-z/coronavirus-2019/.

Nous vous remercions de votre précieuse collaboration et vous prions de recevoir, nos meilleures salutations.

Le directeur de santé publique,
Philippe Lessard

 

 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Enfin ! M. Lessard vous avez pris une décision judicieuse!
    ( quelqu’un vous a réveillé!)
    Pour la sécurité publique et pour ces étudiants!
    Car tous ces gens .... sont connecté avec +- des personnes Qui ont des problèmes respiratoires ou autres!

    Josée Laliberte - 2020-03-06 22:15