Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Et manifesteront dans la région

Les professionnelles et professionnels de l’éducation seront en grève jeudi

durée 11h00
27 avril 2021
Léa Arnaud
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Léa Arnaud, Journaliste de l’Initiative de journalisme local

Les 780 membres du Syndicat du personnel professionnel de l’éducation de Chaudière-Appalaches (SPPÉCA-CSQ) affiliés à la Fédération des professionnelles et professionnels de l’éducation du Québec (FPPE-CSQ), seront en grève ce jeudi 29 avril en avant-midi. 

Plusieurs manifestations sont prévues dans la région ce jour-là, entre 7 h 30 et 10 h, afin de manifester leur insatisfaction à l’égard des offres faites par le gouvernement à la table de négociation, qu’ils jugent inacceptables. 

Entre autres, à Saint-Georges, le rendez-vous a été donné devant le bureau du député de Beauce-Sud Samuel Poulin et à Sainte-Marie, devant le bureau du député de Beauce-Nord, Luc Provençal.

D’après Jean-François Jomphe, président du SPPÉCA-CSQ, il y a un gros problème d’attraction du personnel professionnel à la grandeur du Québec et cela se ressent également dans la région, notamment au Centre de Services Scolaires de la Beauce-Etchemin (CSSBE). Ce personnel, qu’on appelle communément le « personnel non enseignant » représente entre autres des psychologues, des psychoéducatrices et psychoéducateurs, des orthophonistes, conseillères et conseillers d’orientation, orthopédagogues, etc.

« Dans les offres du gouvernement, il n’y a rien d’attirant que ce soit au niveau du salaire, d’une autonomie professionnelle plus grande,  pour enlever du travail administratif afin de donner plus de services aux élèves, etc. », a-t-il expliqué en entrevue téléphonique avec EnBeauce.com. « Les membres sont régulièrement en surcharge de travail. On voit plus de gens qui quittent que de gens qui arrivent. »

Cela fait plus d’une année qu’il y a des rencontres de négociations,  mais elles ne sont ni assez régulières ni assez intéressantes, selon Jean-François Jomphe. C’est pour cette raison que ces professionnels lancent leur première demi-journée de grève parmi les cinq jours auxquels ils ont droit, comme tous les membres de la CSQ.

« En plus on sait que la table des enseignants a eu des offres assez bonnes pour faire voter prochainement leurs membres, alors nous aussi on souhaite une avancée, car il n'y a pas juste les enseignants », a-t-il conclu.

À lire également

Les enseignants ont reçu une offre de règlement du gouvernement

Près du tiers des professionnels en éducation songent à quitter leur emploi

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 10h00

L'entrepreneuriat mis de l'avant au Cégep Beauce-Appalaches

Les étudiants du Cégep Beauce-Appalaches ont eu plusieurs occasions de participer à des activités tournant autour de l’entrepreneuriat durant la session d’automne. En effet, l’institut d’enseignement a offert des visites d’entreprises, des conférences, un colloque et des séances de réseautage. Ces activités thématiques ont été organisées dans le ...

7 décembre 2022

Des élèves du CFP Pozer s'exercent à la vente chez Joe Bicycles

Quinze élèves inscrits au programme Vente et représentation du Centre de formation professionnelle Pozer à Saint-Georges ont eu la chance de mettre en pratique leurs connaissances et compétences à l’aide du copropriétaire de Joe Bicycles, Simon Leblanc. Le 24 novembre, ils ont été mis en sous-groupes et ont participé à différents scénarios en ...

30 novembre 2022

Le ministre de l'Éducation, Bernard Drainville, va maintenir l'école à trois vitesses

Le nouveau ministre de l'Éducation, Bernard Drainville, accepte l'école à trois vitesses. Il continuera de financer le privé, le public sélectif et le public régulier. Le mouvement École ensemble dénonce depuis des années l'écrémage des élèves fait par le privé et certaines écoles publiques au détriment du public régulier. En mêlée de presse à ...