Publicité

11 mai 2021 - 06:00

Du 11 au 13 mai

Les enseignants du Cégep-Beauce Appalaches en grève pour trois jours

François Provost

Par François Provost, Journaliste

Toutes les réactions 3

Les enseignants du Cégep Beauce-Appalaches seront en grève dès midi aujourd'hui, et ce, jusqu'à jeudi. 

C'est en fait 45 cégeps au Québec dont les syndicats d'enseignants sont affiliés à la Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN) qui seront en grève du 11 au 13 mai. 

Le personnel enseignant se mobilise afin de dénoncer l'impasse dans les négociations avec le gouvernement. Les pourparlers s'échelonne depuis 18 mois et la convention collective est échue depuis plus d'un an. 

« On sent que le gouvernement joue la carte de l'usure et les pourparlers font du surplace depuis un bon moment. C'est dommage qu'au lieu de favoriser le dialogue et l'écoute, nos vis-à-vis nous poussent dans nos derniers retranchements, alors qu'ils devraient travailler avec nous pour améliorer les conditions d'enseignement et d'apprentissage dans le réseau collégial », dénonce Yves de Repentigny, vice-président responsable du regroupement cégep de la FNEEQ.

Trois journées de grève pour le personnel de soutien scolaire 
La Fédération des employées et employés de services publics (FEESP-CSN) a également fait l'annonce lundi que les syndicats affiliés au regroupement seront également en grève pendant trois jours, du 19 au 21 mai. 

Le syndicat du personnel de soutien du Cégep Beauce-Appalaches sera de la partie. 

Selon le regroupement syndical, la partie patronale a déposé des demandes de reculs des conditions de travail et offre des montants insuffisants en termes de salaires. 

Notons qu'à ce stade, seulement les membres du secteur « soutien cégeps » affiliés à la FEESP-CSN seront en grève. Les autres secteurs et regroupements de la fédération sont encore en consultation sur un mandat identique de cinq jours de débrayage.

Le 30 mars dernier, les membres du Syndicat du personnel professionnel du Cégep Beauce-Appalaches affilié à la FFPC-CSQ avaient également tenu une journée de grève. 

À lire également:

Les employés des cégeps revendiquent une meilleure considération de leur travail

(3 mai ) Le personnel de soutien scolaire en grève demain

Professionnelles et professionnels de l’éducation: « grève mystère » le 19 mai

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

3 réactionsCommentaire(s)
  • Comme toujours, bien des Beaucerons seront en colère et diront sèchement aux profs de rentrer travailler. Pourtant, c'est mal comprendre le principe du syndicalisme.

    Quand ça fait 1 an et demi que la convention collective est échue, la grève devient malheureusement la seule manière pour établir un rapport de force. Les profs ne font pas la grève par plaisir. Ils ont certaines demande légitimes et ils ont droit de revendiquer un bon contrat de travail.

    Il n'y a pas si longtemps, Legault disait à Philippe Couillard qu'il était impératif d'augmenter le salaire des enseignants (et des infirmières aussi, en passant). Maintenant que c'est lui au pouvoir, il fait pire que son prédécesseur. Une simple comparaison avec les autres provinces canadiennes est suffisante pour comprendre qu'il y a un vrai rattrapage salarial à faire au Québec en ce qui concerne les enseignants.

    Si la population était cohérente, elle appuierait les demandes syndicales et blâmerait le gouvernement qui refuse de négocier de bonne foi.

    L'homme-rouge - 2021-05-11 11:03
  • n'importe quoi!!!!

    Serge T. - 2021-05-11 12:19
  • Nos enfants sont à distance depuis des lunes. Ils ont vraiment pas besoin d'une grève et en pleine période d'examen en plus! Ce n'est pas de cette façon que les professeurs vont avoir mon appui!

    Denis - 2021-05-11 14:26