Publicité

12 mai 2021 - 12:00

Négociations des conventions collectives

Les enseignants grévistes du Cégep Beauce-Appalaches poursuivent leur piquetage

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

Ce sont 208 membres du Syndicat des enseignantes et enseignants du Cégep de Beauce-Appalaches qui sont en grève depuis hier midi et tiennent des lignes de piquetage afin de montrer leur mécontentement à leur patron.

Ils espèrent que la direction du cégep fera pression au ministère et sur le gouvernement pour avoir une entente le plus rapidement possible.

« Ça fait 13 mois que notre convention collective est échue, depuis mars 2020, et le gouvernement ne négocie pas vraiment sur les tables centrales. Cela nous oblige à nous mettre en grève pour espérer que les négociations avancent », a expliqué Frédéric Dufour, président du syndicat, en entrevue téléphonique avec EnBeauce.com.

Ces derniers réclament plus de ressources pour les étudiants en situation de handicap. « On veut aider notre clientèle. Il y a de plus en plus d’étudiants en mesure adaptée qui ont des difficultés d’apprentissage, donc on veut des mesures pour mieux les encadrer », de préciser Frédéric Dufour.

Aussi, ils revendiquent un salaire plus juste pour les chargé-es de cours à la formation continue qui ne reçoivent qu’environ 50 % du salaire des enseignantes et enseignants au régulier. 

Enfin, les grévistes demandent un meilleur salaire pour les jeunes professeur.e.s. afin de faciliter le recrutement. « On a beaucoup de difficultés de recrutement dans certaines techniques notamment en informatique, en soins infirmiers ou en génie civil. Présentement le salaire n'est pas concurrentiel par rapport au privé, entre autres », d’ajouter le président du syndicat. 

À l'échelle du Québec, ce sont 45 cégeps dont les syndicats d'enseignants sont affiliés à la Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN) qui sont en grève jusqu'à demain midi.

À lire également 
Les enseignants du Cégep-Beauce Appalaches en grève pour trois jours

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.