Publicité

19 août 2021 - 16:15

Centrale des syndicats du Québec (CSQ)

Pénurie flagrante de personnel de soutien dans les écoles québécoises

Par La Presse Canadienne

Toutes les réactions 1

Une pénurie sans précédent de main−d’œuvre en soutien scolaire se profile au Québec à quelques jours de la rentrée des écoliers, selon la Fédération du personnel de soutien scolaire. 

Le président du syndicat affilié à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), Éric Pronovost, affirme que le nombre de postes encore vacants est alarmant, même pour les postes à temps plein, habituellement très convoités.   

M. Pronovost donne l’exemple du lieu de travail de l’un de ses syndicats affiliés qui n’a toujours pas comblé neuf de ses postes de techniciennes en service de garde. À son avis, peu de gens sont intéressés à occuper ces fonctions avec la pression de faire fonctionner un service de garde en pleine pandémie et le manque d’éducatrices dans le réseau.  

La Fédération ajoute que pour l’année 2021−2022, au sein d’un autre syndicat affilié, il manque toujours dans un seul centre de services scolaires 73 techniciennes en éducation spécialisée, 126 éducatrices en service de garde et 15 préposées aux élèves handicapés. Selon M. Pronovost, de nombreux élèves et étudiants ne recevront pas les services dont ils ont besoin.  

Pour combler la pénurie de main−d’oeuvre, Éric Pronovost propose d’offrir au personnel de soutien scolaire des postes à temps plein, permanents et des salaires plus élevés, mais aussi une meilleure reconnaissance de leur travail. Il cite à cet effet la valorisation du travail et les meilleures conditions de travail consenties l’an dernier aux préposés au bénéficiaires du réseau de la santé.  

Le chef syndical affirme que le sujet de la pénurie est dans l’actualité depuis 2013, que les gouvernements qui se sont succédé ont été prévenus, mais qu’aucune action n’a été prise.

La Presse Canadienne

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Loin du seul aspect de la rémunération, la motivation au travail est fonction de nombreux facteurs sur lesquels agir : les conditions matérielles sont nécessaires mais insuffisantes, des composantes psychologiques sont tout aussi importantes : https://www.officiel-prevention.com/dossier/formation/formation-continue-a-la-securite/conditions-de-travail-et-satisfaction-au-travail

    micheline - 2021-09-10 06:35