Publicité

3 octobre 2021 - 16:15 | Mis à jour : 16:19

FIPEQ-CSQ

CPE: grèves les 12 et 13 octobre

Par Salle des nouvelles

Conformément au mandat de grève de six journées adopté à 95 % par ses membres le 21 septembre dernier, la Fédération des intervenantes en petite enfance du Québec (FIPEQ-CSQ) a annoncé par voie de communiqué de presse une grève, pour les salariées des centres de la petite enfance (CPE) qu'elle représente, les 12 et 13 octobre.

Les grèves seront déclenchées de manière tournante, par région. Au total, 110 installations seront touchées par ce mouvement de débrayage, et plus de 8 000 enfants seront privés de service.

Les régions visées par la grève du 12 octobre sont Montréal, Laval, Lanaudière, l'Estrie et la Montérégie. Celles de la grève du 13 octobre seront Québec, Chaudière-Appalaches et l'Abitibi-Témiscamingue.

« Dès le début de nos moyens de pression, nous avions annoncé vouloir les déployer de manière progressive et prévisible pour les parents. C'est la raison pour laquelle nous annonçons dès aujourd'hui notre intention de déclencher ces deux journées de grève tournante, avec plus d'une semaine de préavis. Nous demeurons ouvertes à la discussion et disposées à annuler ces journées advenant un retour positif sur nos enjeux de négociation par le Conseil du trésor lors de notre prochaine rencontre de négociation, le 7 octobre prochain », a expliqué la présidente de la FIPEQ-CSQ, Valérie Grenon.

De son côté, le président de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), Éric Gingras, invite le gouvernement du Québec à déposer des offres salariales sérieuses, qui témoignent du respect qu'il accorde au personnel des CPE, en majorité des femmes qui jouent un rôle important afin d'assurer le développement de nos tout-petits. « Si nous voulons conserver ce modèle unique des CPE, il faut accorder des conditions de travail intéressantes pour les travailleuses et les travailleurs déjà dans le réseau et pour attirer une relève », de dire le président de la CSQ.

Sans contrat de travail depuis plus de 18 mois, les négociations achoppent principalement sur les questions du salaire et du nombre de postes en soutien au personnel éducateur.

À lire également
Six jours de grève pour les intervenants en CPE de la CSQ

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.