Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Selon Santé Canada

Plomb dans l'eau: « l'ensemble des écoles du Québec est sécurisé »

durée 09h45
30 octobre 2021
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

L’ensemble des écoles du Québec respectent désormais la recommandation de Santé Canada en matière de concentration de plomb dans l’eau potable, selon ce qu’indique le ministère de l’Éducation dans un communiqué diffusé vendredi après−midi.

« Le gouvernement du Québec constate qu’environ deux tiers des points d’eau analysés respectent la nouvelle recommandation de Santé Canada de cinq microgrammes de plomb par litre d’eau (5 µg/L), soit l’une des normes les plus sévères au monde », peut−on lire dans le communiqué.

Le ministère précise que « les points d’eau non conformes ont aussitôt été sécurisés ou réparés, donc l’ensemble des écoles du Québec respectent maintenant la recommandation de Santé Canada ».

En février 2019, un rapport de l’Institut national de Santé publique du Québec (INSPQ) recommandait au gouvernement de dresser un portrait exhaustif de la situation dans les établissements scolaires et les services de garde en petite enfance.

Selon le rapport de l’INSPQ, des prélèvements réalisés de 2013 à 2016 auprès de 436 écoles ou garderies indiquaient un dépassement de la norme de 10 µg/L dans environ 3 % des établissements.

En mars 2019, Santé Canada a fait passer la norme recommandée de 10 à 5 µg/L.

Dans la foulée du rapport de l’INSPQ et de la nouvelle recommandation de Santé Canada, le gouvernement du Québec avait demandé aux établissements du réseau scolaire public et aux établissements d’enseignement privés d’analyser la concentration du plomb dans l’eau potable.

« Entre décembre 2019 et mai 2021, la campagne de mesure de la concentration du plomb dans l’eau a permis d’analyser 73 063 points d’eau répartis dans le réseau public et 3 719 points dans le réseau privé », indique le communiqué publié vendredi après−midi.

Le ministère de l’Éducation indique que «dans le but de protéger les enfants et le personnel scolaire, des travaux ont été réalisés ou sont en cours de réalisation depuis le début des tests dans tous les établissements concernés». 

Selon le ministère, ces travaux devront être terminés au printemps 2022 et « une reddition de compte à cet égard est attendue au même moment ».

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 16h15

Isabelle Gilbert nommée directrice générale adjointe du CSSBE

En séance régulière hier soir, le conseil d’administration du Centre de services scolaires de la Beauce-Etchemin (CSSBE) a nommé Isabelle Gilbert comme nouvelle directrice générale adjointe de l'organisme. Elle succède à Suzie Lucas. Mme Gilbert détient un baccalauréat en enseignement préscolaire et primaire ainsi qu’un diplôme de 2e cycle en ...

durée Hier 8h00

CSSBE: des prévisions budgétaires en hausse de 20 M$ 

Le conseil d'administration du Centre de services scolaires de la Beauce-Etchemin (CSSBE) a adopté hier soir, en séance régulière, ses prévisions financières pour l’année 2022-2023: il s’agit d’un budget équilibré de 278 693 558 $.  Les dépenses et les revenus prévus représentent une augmentation de 8 % par rapport aux prévisions attendues pour ...

28 juin 2022

Québec verse 53 000 $ pour une nouvelle cour d’école à Saint-Honoré-de-Shenley

Le député de Beauce-Sud, Samuel Poulin, vient d’annoncer par voie de communiqué de presse une contribution de 53 000$ du gouvernement du Québec pour la réalisation d’une toute nouvelle cour à l’école primaire Saint-Thérèse de Saint-Honoré-de-Shenley. Le projet vise le réaménagement complet de la cour d’école et l’acquisition de ...