Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
1 octobre 2018 - 20:42 | Mis à jour : 2 octobre 2018 - 15:43

Samuel Poulin élu dans Beauce-Sud et la CAQ majoritaire au Québec

Alexandre Poulin

Par Alexandre Poulin, Journaliste

Toutes les réactions 3

Samuel Poulin, qui tentait sa chance pour une deuxième fois dans Beauce-Sud, a été élu avec une très forte majorité. Il a été élu avec 62,7 % des suffrages. Il devient le premier député de la Coalition avenir Québec (CAQ) à remporter la circonscription.

Voir et lire aussi : « Revoyez le discours victorieux de Samuel Poulin » et « La Coalition avenir Québec dirigera le Québec »

Pour 169 bureaux de scrutin sur 169 qui ont été dépouillés, il a recueilli une avance définitive de 13 989 voix. En tout et pour tout, il a récolté 20 934 voix. La circonscription de Beauce-Sud compte environ 48 700 électeurs.

Son rival, le député sortant Paul Busque (Parti libéral du Québec), a terminé la course bon deuxième avec 20,8 % des voix (6 953 voix). En troisième position, la candidate de Québec solidaire (QS), Diane Vincent, a réussi à dépasser le Parti québécois (PQ) avec 5,8 % (1 934 voix). Le candidat du PQ, Guillaume Grondin, a récolté 4,1 % (1 374 voix). Le candidat du Parti conservateur du Québec (PCQ), Milan Jovanović, a recueilli 2,5 % (830 voix).

Le candidat annexionniste et chef du Parti 51, Hans Mercier, a recueilli 2,1 % des suffrages et 700 voix. Cassandre Poulin, du Parti vert du Québec, et Jean Paquet, de Citoyens au pouvoir, ont récolté respectivement 1,5 % et 0,5 % des voix, soit 500 et 170 voix chacun.

Au restaurant Saint-Hubert, à Saint-Georges, où avait lieu sa soirée électorale, M. Poulin s'est montré rassembleur tout en respectant le protocole : « Tout d'abord, je veux remercier les citoyens de Beauce-Sud pour leur confiance. Ce soir, je deviens le député de tous les Beaucerons, peu importe leur allégeance politique. » 

« C'est sûr que j'ai un sentiment de fierté, parce que je sais le travail que j'ai accompli au cours des quatre dernières années dans les 24 municipalités. J'ai bûché, j'ai travaillé fort. Lorsque j'ai rejoint la CAQ, on était à 13 % dans les sondages, il y avait deux militants et zéro dollar dans le compte », a affirmé le nouveau député de Beauce-Sud.

En 2014, Samuel Poulin avait recueilli 38,22 % en s'étant présenté pour le même parti. Robert Dutil, pour le PLQ, avait gagné avec 50,50 % des suffrages exprimés.

Une collaboration souhaitée

« J'aimerais ce soir tendre la main à M. Busque pour le transfert des dossiers. Vous comprenez que M. Busque est là depuis trois ans. Également, il y a eu M. Dutil qui était là avant. Donc, ça fait un règne d'à peu près 10 ans de dossiers dans Beauce-Sud. J'aimerais qu'on se les transmette afin qu'on ne reparte pas à zéro. Pour le bien des citoyens », a poursuivi le nouvel élu.

Le nouveau député a salué celui qui était son principal adversaire, Paul Busque, et son épouse. Il les a remerciés pour le travail qu'ils ont effectué au cours des trois dernières années. Il a même demandé à la foule de les applaudir, ce qu'elle a fait.

Samuel Poulin a précisé qu'il entend travailler avec tous les organismes, intervenants et municipalités de la circonscription.

Les priorités de Poulin demeurent les mêmes

Le nouveau député de Beauce-Sud a soutenu que ses priorités demeurent les mêmes que celles qu'il a véhiculées durant sa campagne électorale, à savoir la santé, la qualité de vie et l'économie.

D'abord, une visite est prévue cette semaine à l'hôpital de Saint-Georges pour y rencontrer les préposées  aux bénéficiaires, les infirmières et les médecins. Le vieillissement de la population et la pénurie de main-d'oeuvre figurent en tête de ses priorités. Ensuite, Samuel Poulin maintient son engagement d'ouvrir un deuxième bureau de circonscription à La Guadeloupe.

Des remerciements bien sentis

Le nouveau député de 27 ans a tenu à remercier ses parents, ses grands-mères, ses proches et ses amis, sans oublier les bénévoles qui l'ont aidé à saisir la victoire. Il a aussi remercié aussi son chef, François Legault, devenu le 32e premier ministre du Québec.

« J'ai eu le privilège de servir avec lui au cours des quatre dernières années dans l'opposition. On a travaillé ensemble à partir cette alternative crédible, qui permet aux Québécois de recommencer à croire en la politique. Ce soir, nous pouvons dire : ''Mission accomplie'' », a dit M. Poulin devant ses partisans.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

3 réactionsCommentaire(s)

  • À l'image des libéraux du Québec, M.Busque a reçu une leçon d'humilité par quelqu'un qui n'est pas né dans Beauce Sud. Pour reprendre les termes de Couillard "en passant je dis ça comme ça"

    Ghyslain - 2018-10-02 08:29
  • La marche n'est pas haute pour atteindre le niveau de Busque. Busque fut un des pires député que la Beauce est connu. Que la ligne de parti, hors des besoins de la Beauce... des prises de photos de subventions déjà Budgeté et aucun présence dans le compté. Même en étant pas député, on voyait Samuel plus souvent.

    Un Beauceron fier - 2018-10-02 16:32
  • Un changement pour le mieux, qui était devenu nécessaire.

    F Lar. - 2018-10-02 17:27