Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
1 octobre 2018 - 20:36 | Mis à jour : 2 octobre 2018 - 15:27

La Coalition avenir Québec dirigera le Québec

Alexandre Poulin

Par Alexandre Poulin, Journaliste

Toutes les réactions 3

Le prochain gouvernement sera formé par la Coalition avenir Québec (CAQ) et sera majoritaire. François Legault, le chef de cette formation politique, est réélu dans sa circonscription de L'Assomption. Il devient le 32e premier ministre du Québec.

Voir et lire aussi : « Revoyez le discours victorieux de Samuel Poulin » et « Samuel Poulin élu dans Beauce-Sud et la CAQ majoritaire au Québec »

L'Assemblée nationale du Québec compte 125 sièges. Pour détenir une majorité, il faut conquérir 63 sièges, ce qui équivaut à la moitié plus un siège.

La CAQ met la main sur 74 sièges (37,4 %), ce qui est davantage que les libéraux avant le jour du scrutin, soit 5 de plus. Au moment de dissoudre l'Assemblée, la CAQ avait 21 sièges. Le Parti libéral du Québec (PLQ) récolte 32 sièges (24,8 %). Le Parti québécois (PQ) et (QS) mettent la main sur 9 et 10 sièges respectivement mais récoltent 17,1 % et 16,1 %. Québec solidaire passe de 3 à 10 sièges, le Parti québécois passe de 28 à 9 sièges.

À 16 h, 41,15 % des citoyens québécois s'étaient exprimés. Cela équivaut 2,5 millions d'électeurs. Lors de cette élection, 6,15 millions de Québécois avaient le droit de vote. Pour la première fois depuis longtemps, les jeunes âgés de 18 à 34 ans représentaient le tiers de l'électorat.

Le taux de participation a été faible, soit seulement de 67,12 %. En 2014 et 2014, il avait été respectivement de 71,43 % et de 74,6 %.

Un balayage complet dans Chaudière-Appalaches

La région administrative de Chaudière-Appalaches, qui comporte six circonscriptions, a été remportée en totalité par la CAQ. Samuel Poulin devient le député de Beauce-Sud ; Luc Provençal devient le député de Beauce-Nord; Isabelle Lecours devient la députée de Lotbinière-Frontenac; Stéphanie Lachance, en battant la ministre libérale Dominique Vien, devient la députée de Bellechasse; Marc Picard est réélu dans Chutes-de-la-Chaudière et  Marie-Proulx est élue dans Côte-du-Sud.

Québec solidaire surpasse le Parti québécois

Même si le Parti québécois (PQ) est le parti qui compte le plus de membres au Québec, il a été surpassé par son plus proche rival, Québec solidaire (QS), qui effectue une percée hors de l'île de Montréal. De son côté, le PQ est complètement rayé de Montréal, où il détenait plusieurs châteaux forts. Hochelaga-Maisonneuve, Rosemont et Bourget ont basculé dans les mains de QS. Le chef du PQ, Jean-François Lisée, a perdu Rosemont aux dépens de Vincent Marissal ; Lisée a tout de suite démissionné à titre de chef du PQ. Manon Massé et Gabriel Nadeau-Dubois, les deux co-porte-parole de QS, ont été facilement élus dans Sainte-Marie-Saint-Jacques et Gouin. Québec solidaire remporte 10 sièges, le PQ seulement 9. La formation politique fondée par René Lévesque n'est même plus reconnue comme un groupe parlementaire à l'Assemblée nationale du Québec.

« Aujourd'hui, on a marqué l'histoire », dit Legault

Le nouveau premier ministre du Québec, François Legault, s'est exprimé à Québec, hier soir, au Centre des congrès. Son discours a mis l'accent sur le rassemblement de Québécois et la fin de la dualité politique qui existait au Québec depuis 1970, soit celle qui incitait à choisir entre la souveraineté et le fédéralisme. En trois élections, son parti a réussi à prendre le pouvoir. Il s'agit d'un scénario comparable à celui qu'a vécu le PQ naissant. Après avoir été fondé en 1968 et pris part aux élections de 1970 et 1973, le PQ a formé un gouvernement majoritaire le 15 novembre 1976.

« Aujourd'hui, les Québécois ont choisi l'espoir », s'est-il exclamé. Les familles, les enfants et les aînés étaient au centre de son discours. Le premier ministre a promis de former un « gouvernement efficace, humain, un gouvernement qui a le coeur à la bonne place, mais les deux pieds sur terre ».

« Je vous ai déjà dit que, pour moi, la principale qualité d'un premier ministre, c'est d'aimer les Québécois. Je n'oublierai jamais ça. Jamais ! », a poursuivi M. Legault devant ses partisans.

Le conseil des ministres devrait être formé d'ici deux semaines.

 

 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

3 réactionsCommentaire(s)
  • Enfin libéré des libéraux

    Dehors mon Paul - 2018-10-01 21:15
  • La fin de 15 ans de dictature!

    Payeur de taxes - 2018-10-02 06:43
  • pour répondre a Payeur de taxes ,tu a aucune instruction car tu ne sais pas ce que veux dire dictature, j'espère que ce ne sont pas des comme toi qui ont voté CAQ

    caquiste instruit - 2018-10-03 09:16