Publicité

10 août 2021 - 11:00 | Mis à jour : 20 août 2021 - 13:06

Présidente du Conseil central de Québec–Chaudière-Appalaches (CSN)

Ann Gingras se lance en politique fédérale pour les Libéraux

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Ann Gingras a remis aujourd’hui sa démission à titre de présidente du Conseil central de Québec–Chaudière-Appalaches (CSN), afin de pouvoir faire le saut en politique fédérale, alors que le Parti Libéral du Canada devrait annoncer en fin de journée qu'elle sera candidate dans la circonscription de Beauport-Limoilou.

Issue du Syndicat des travailleuses et des travailleurs du Hilton-Québec (CSN), elle est la personne qui a occupé le plus longtemps — 22 ans, le poste de présidente du conseil central du territoire.

C’est Barbara Poirier que le comité exécutif a désigné pour assurer l’intérim jusqu’à ce que des élections aient lieu lors de la prochaine assemblée générale, prévue en octobre.

Dans le communiqué de presse annonçant la démission de Mme Gingras, le Conseil central de Québec–Chaudière-Appalaches a rappelé que l'organisation est issue d’une tradition syndicale qui refuse l’action politique partisane. « Les prochaines élections fédérales ne feront pas exception. Le conseil central n’appuiera pas de candidat et ne donnera pas de mot d’ordre électoral à ses membres », a-t-on indiqué.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.