Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Le premier ministre de passage à Saint-Georges

Les mesures sanitaires, « c'était pas pour le 'fun' », rappelle François Legault

durée 13h00
30 août 2022
Sylvio Morin
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Voir la galerie de photos

Le chef de la Coalition Avenir Québec et premier ministre, François Legault, a choisi de se rendre ce matin au Manoir Le Quartier à Saint-Georges pour annoncer le troisième volet de son programme Bouclier anti-inflation portant sur l’aide financière offerte aux aînés de 70 ans et plus.

Selon la proposition de la CAQ, le soutien financier aux aînés passera de 411 $ à 2 000 $ par année. Il rejoindra près de 360 000 aînés supplémentaires, pour atteindre un total de près de 1,1 million d’entre eux. Cela signifierait qu’un couple d’aînés à revenu modeste pourrait recevoir jusqu’à 4 000 $ par an. Le montant donné variera en fonction du revenu, a indiqué M. Legault.

Lors de l'annonce, il était accompagné des candidats Samuel Poulin (Beauce-Sud),  Luc Provençal (Beauce-Nord), et Stéphanie Lachance (Bellechasse).

M. Legault a aussi senti le besoin d'expliquer à la cinquantaine de résidents de l'établissement venus l'accueillir, pourquoi son gouvernement a dû adopter les mesures sanitaires durant la pandémie.  « On a agi comme gouvernement responsable car on voulait sauver des vies », a-t-il signalé aux personnes âgées présentes.

Questionné plus tard durant la conférence de presse s'il avait sciemment choisi la Beauce pour passer un message particulier concernant la COVID-19 — la région a été parmi les plus récalcitrantes au Québec à accepter les mesures sanitaires et la vaccination — le premier ministre a dit qu'il allait en parler dans toutes les régions. « C'est important que les gens comprennent que c'était pas pour le 'fun' qu'on a mis en place des mesures [...] Avec raison, bien des personnes étaient tannées des mesures mais on a fait ça pour sauver des vies. Je le dis ici, et je vais le dire ailleurs dans d'autres régions », a soutenu le chef de la CAQ.

Quant à la nomination d'un ministre pour le territoire de Chaudière-Appalaches, dans l'éventualité du maintien au pouvoir de la CAQ, le premier ministre a indiqué qu'il allait seulement commencer à réfléchir à la question à compter du 4 octobre, en rappelant les nombreux critères dont il doit tenir compte dans l'élaboration d'un conseil des ministres. « On a une qualité d'équipe extraordinaire, incluant nos deux candidats ici (Samuel Poulin et Luc Provençal) qui sont très ministrables », a conclu François Legault.

À lire également:
Campagne électorale: François Legault s'arrête en Beauce

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


21 octobre 2022

Élection partielle à Beauceville pour un poste de conseiller

En septembre, la conseillère municipale de Beauceville du district numéro 3, Marie-Andrée Giroux avait remis sa démission. C'est pourquoi, qu'une élection partielle doit avoir lieu le 4 décembre afin de pourvoir le poste. Pour le moment, les candidatures sont ouvertes, et s'il y a une seule personne, elle sera élue par acclamation. Les personnes ...

14 octobre 2022

Beauce-Nord : la Cour du Québec rejette la demande de dépouillement judiciaire

Après près de trois jours de délibération, le juge de la Cour du Québec a décidé de rejeter la demande de dépouillement judiciaire qu’avait demandé le Parti conservateur du Québec dans la circonscription de Beauce-Nord. Selon la copie du jugement qui nous a été transmise, on peut entre autres y lire « qu’à la lumière de l’ensemble de la preuve ...

11 octobre 2022

Recomptage dans Beauce-Nord: premier passage en cour ce mercredi

La demande de recomptage judiciaire envoyée par le Parti conservateur du Québec (PCQ) pour la circonscription de Beauce-Nord sera examinée en cour ce mercredi, à 10 h, au Palais de justice de Saint-Joseph-de-Beauce C'est ce qu'a indiqué le candidat Olivier Dumais, dans une vidéo publiée ce matin sur sa page Facebook. « Ce que je veux que vous ...