Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Chaudière-Appalaches

Une vingtaine de citoyens à la découverte des milieux humides 

durée 17h00
24 septembre 2021
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par Salle des nouvelles

Une vingtaine de citoyens de Chaudière-Appalaches ont  répondu à une invitation lancée par l’équipe de réalisation du Plan régional des milieux humides  et hydriques pour participer à une visite guidée du sentier du lac Caribou, à Lac-Etchemin. 

Les participants provenaient de municipalités de toute la région, comme Saint-Éphrem-de-Beauce  et Saint-Jean-Port-Joli. Séparés en deux groupes pour respecter les normes de distanciation sociale, ils ont découvert les nombreux types de milieux présents sur le site, soit une tourbière  boisée, une tourbière ouverte, un marécage, un marais et le lac Caribou. 

Audrey Paquette et Martin Paulette, du Conseil régional de l’environnement Chaudière Appalaches (CRECA), ont animé la visite, lors de laquelle les personnes présentes ont appris quels  étaient les critères permettant de déterminer si on est en présence d’un milieu humide ou non.  Pour ce faire, ils ont été invités à prendre des échantillons de sol avec une tarière et à décrire ce  qu’ils y trouvaient. Ils ont également pu poser une foule de questions portant sur les services  écologiques des milieux humides et hydriques. 

Jean-Guy Breton de Lac-Etchemin a commenté la visite : « J’ai adoré l’activité et j’y ai beaucoup  appris. La visite m’a permis de démêler les différents types de milieux humides et de mieux  comprendre les objectifs du PRMHH. » 

Comme lors de la visite auprès des élus de la MRC des Etchemins le 2 septembre , les  animateurs ont rappelé que la qualité de l’eau du lac Caribou est d’une importance capitale dans  la région puisqu’il s’agit de la principale source du lac Etchemin.

Il est ainsi important de maintenir  le lac et les milieux humides l’entourant en bon état afin qu’ils puissent continuer de fournir des  services de filtration de l’eau. Un arrêt dans la tourbière boisée a permis de souligner son rôle  « d’éponge » et l’importance de ce milieu dans la séquestration de carbone et d’habitat pour les  espèces uniques comme la plante carnivore, la sarracénie pourpre. 

Deux représentants de l’équipe de réalisation du PRMHH, Mathieu Gagné et Érick Olivier, étaient présents aussi à la visite afin de répondre aux questions propres au Plan régional. Aussi, une courte vidéo portant sur la visite sera diffusée d’ici la fin du mois d’octobre, afin de permettre aux  personnes qui n’ont pu participer d’avoir accès à l’information présentée lors de l’activité.

Rappelons que d’ici juin 2022, chacun des dix territoires de la Chaudière-Appalaches devra déposer un Plan  régional des milieux humides et hydriques.

À lire également
Une visite d’un milieu naturel d’exception pour les élus de la MRC Robert-Cliche

Visite des élus de Beauce-Sartigan au Lac des îles

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


20 mai 2024

Les changements climatiques menacent les pollinisateurs, prévient une étude

Les changements climatiques menacent les pollinisateurs qui sont cruciaux à la production d'une grande partie de l'alimentation de la planète, prévient une nouvelle étude. Les populations de pollinisateurs sont en déclin à travers le monde. On estime pourtant que 85 % des espèces de plantes à fleurs et 87 % des principales cultures mondiales ...

18 mai 2024

La valeur des livraisons de bois à pâte atteint un nouveau sommet

Les volumes de bois à pâte livrés en 2023 ont augmenté de 40 % par rapport à  2022, pour atteindre 134 055 tonnes impériales vertes (TIV). Leur valeur au chemin du producteur a atteint un nouveau sommet à 5,2 M$, en hausse de 58,3% (+1,9 M$) par rapport à l’année précédente.   Près d’une centaine de producteurs ont participé à l’AGA du Plan ...

11 mai 2024

Les aurores boréales ont envahi le ciel de la Beauce

Un majestueux spectacle d'aurores boréales a envahi le ciel du Québec dans la nuit de vendredi à samedi et la Beauce n'a pas fait exception. Les aurores boréales peuvent être de plusieurs couleurs soient vert, rose et rouge foncé, rouge ou bleu et mauve. La nuit dernière en Beauce, on a pu en voir des vertes et des roses essentiellement. Ce ...