Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Bilan de la SOPFEU

Un mois de mai sec et de nombreux feux de forêt

durée 11h30
3 juin 2022
Gabrielle Denoncourt
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

La Société de protections des forêts contre le feu (SOPFEU) a confirmé que les deux premières semaines du mois de mai n’ont pas été de tout repos pour leurs pompiers.

En effet, un anticyclone stationnaire s’est installé sur la province, dont la Beauce qui a connu des températures plus élevées que la normale et peu de précipitations significatives. La région a même connu une période de canicule particulièrement hâtive. Cela a provoqué une période de sécheresse et il y a eu plusieurs feux de végétation.

Au Québec, 213 incendies ont été enregistrés, dont 197 dans les deux premières semaines du mois. Il s’agit d’un nombre d’incendies plus élevé que la moyenne des dix dernières années, qui se situe à 141 feux.

Heureusement, la superficie touchée a été moindre que par le passé. Seulement 155,3 ha de forêt ont été affectés par ces incendies comparativement à une moyenne de 2 819,5 ha.

Par ailleurs, du 7 au 15 mai, une interdiction de faire des feux à ciel ouvert a été décrétée pour toute la province. Cette restriction se démarque tant par sa durée (9 jours) que par le fait qu’elle fut nécessaire très tôt en saison.

Brûlage de rebuts
La principale cause des incendies survenus au cours du mois de mai (50 incendies) est attribuable à la perte de contrôle d’un brûlage d’herbe ou de rebuts réalisé par des citoyens dans le cadre du ménage printanier de leur terrain.

Par ailleurs, 44 incendies ont été causés par des mégots de cigarette jetés dans les broussailles. Les feux de camp mal éteints ou mal contrôlés ont causé 28 feux de végétation. Notons que 97,2 % des incendies ont été causés par l’activité humaine, alors que six incendies sont attribuables à la foudre.

Prudence en période estivale
Avec le retour des activités de la belle saison comme la pêche, le camping et la randonnée, la SOPFEU rappelle d’être prudent lorsqu’il s’agit de faire un feu de camp. De plus, il est demandé de surveiller la carte des risques et interdictions de cette pratique. 

Il est important de vérifier que le feu est bien éteint avant de le laisser sans surveillance. 

À lire également : 
Feu de haie au Lac Veilleux

Feu de broussaille allumé par des étincelles électriques

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


28 juin 2022

Un projet de reboisement voit le jour à Saint-Frédéric

L’Association des propriétaires de boisés de la Beauce (APBB) et le manufacturier Mirage ont procédé aujourd’hui à la mise en terre symbolique de trois érables sur la Plantation «Mirage» pour l’adaptation aux changements climatiques. Cet événement s’est tenu sur la terre de Simon Labbé et son épouse Lisa, propriétaires de boisés et producteurs de ...

22 juin 2022

Planter des arbres en terres agricoles en échange de crédit carbone

Québec octroie un financement au projet «Demain la forêt», initié notamment par les Cowboys fringants, afin de planter des arbres et créer des puits de carbone naturels sur des terres agricoles. Une pratique qui permettrait aux agriculteurs d’obtenir des crédits carbone qu’ils pourraient éventuellement monétiser. L’équipe de scientifiques et de ...

21 juin 2022

Nous sommes officiellement en été!

Aujourd’hui est la journée où le soleil reste levé le plus longtemps permettant aux gens de profiter de cette luminosité énergisante. C'est aussi le début officiel de l'été. En effet, nous sommes le jour du Solstice qui est un évènement astronomique qui se produit lorsque la position du Soleil, vu de la Terre, atteint son extrême méridional ou ...