Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Plus de 23 000 emplacements recensés

La décontamination de terrains pourrait coûter des milliards au Canada

durée 13h00
28 novembre 2022
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Décontaminer l'ensemble des sites fédéraux coûtera plusieurs milliards de dollars au Canada.

Par exemple, la décontamination de l'ancien emplacement de Giant Mine, au Yukon, coûtera à lui seul 4,38 milliards $, un sommet au pays. Les travaux, qui se sont amorcés en 2005, se prolongeront jusqu'en 2038.

Cette somme ne comprend pas l'entretien à long terme.

L'inventaire des sites contaminés fédéraux (ISCF) recense plus de 23 000 emplacements, dont 17 602 ont été fermés à la suite à d'examens historiques, d'analyses détaillées, d'activités d’assainissement ou des mesures de suivi à long terme ayant déterminé qu’aucune autre action n’était requise.

Selon le ministère de l'Environnement et Changement climatique,  trois des cinq projets de décontamination les plus chers se situent au Yukon. Outre Giant Mine, il y a les anciens emplacements miniers de Faro Mine et d'United Keno Hill Mine in Yukon. Les deux autres emplacements figurant en tête du classement sont situés à Port Hope, en Ontario, et à  Esquimalt Harbour, en Colombie-Britannique. 

Plus deux milliards de dollars ont déjà été dépensés sur ces cinq emplacements jusqu'à maintenant.

On s'attend à ce que tous ces travaux de décontamination coûtent plusieurs milliards de dollars au cours des prochaines années, mais il est encore impossible d'en préciser le total exact.

Les comptes publics du Canada pour l'exercice se terminant le 31 mars 2022 font état d'un passif brut de près de 10 milliards $ pour l'ensemble des sites fédéraux contaminés.

___
Cet article a été produit avec le soutien financier des Bourses Meta et La Presse Canadienne pour les nouvelles.

Emily Blake, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Inondations: le service d’alertes du SSRC est à votre portée

Ce printemps, le Comité de bassin de la rivière Chaudière  (COBARIC) invite les citoyens à se préparer aux risques d’inondations près des rivières du territoire, en s'inscrivant au Système de surveillance de la rivière Chaudière (SSRC). Cet outil (qui surveille la Chaudière et ses affluents) est l’un des meilleurs moyens d’être avisé en cas de ...

durée Hier 5h00

Saison des feux de forêt: les conditions font craindre le pire

La saison des incendies de forêt s’annonce hâtive au Canada et certains indicateurs font craindre le pire pour les prochains mois. La saison de 2023 avait ravagé plus de forêts et déplacé plus de personnes que toute autre saison jamais enregistrée au pays et rien n’indique que 2024 sera meilleure. «Il y a plusieurs tendances inquiétantes. Nous ...

9 avril 2024

La communauté collégiale rassemblée pour observer l’éclipse solaire totale

Des enseignants en Sciences de la nature du Cégep Beauce-Appalaches avaient organisé une activité d’observation exceptionnelle en l’honneur de l’éclipse solaire totale sur le campus de Saint-Georges et de Lac-Mégantic ce lundi 8 avril. Cet événement rare et captivant a rassemblé l’ensemble de la communauté collégiale autour d’une expérience ...