Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Gouvernement du Québec

Changements climatiques: 500 M$ pour accompagner les municipalités

durée 17h00
8 février 2024
Sylvio Morin
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Le gouvernement du Québec a choisi la Beauce pour annoncer aujourd'hui la création d'un programme de 500 M$ pour accompagner les municipalités dans la lutte contre les changements climatiques.

En effet, le ministre de l'Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs, Benoit Charette, et son homologue ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest, se sont arrêtés à Scott pour dévoiler le programme Accélérer la transition climatique locale (ATCL), mis en place afin de soutenir les efforts du milieu municipal dans l'atteinte de ses objectifs en la matière

Le programme, étalé sur cinq ans, comporte deux volets. Le premier permettra aux organismes municipaux d'élaborer des plans climat alors que le second vise à accélérer la réalisation de projets issus des plans climat, contribuant à renforcer la résilience des communautés face aux nouvelles réalités environnementales.

La majorité de l'enveloppe totale, soit 337 M$, passera par les Affaires municipales, a indiqué la ministre Laforest. Ainsi, chacune des 101 MRC que compte le Québec recevra un million, plus une allocation de 4,82$ par tête d'habitant. Le reste (133 M$) transitera par le ministère de l'Environnement

« La participation du milieu municipal est essentielle pour atteindre les objectifs climatiques du Québec. En lançant ce nouveau programme, nous souhaitons que le milieu municipal se mobilise rapidement, et qu'il utilise ces nouvelles ressources pour élaborer, planifier et mettre en œuvre des plans climat ambitieux, à la hauteur des défis que représentent les changements climatiques », a déclaré le ministre Charette,

Qui plus est, les organismes municipaux pourront compter sur le soutien actif de la Fédération québécoise des municipalités (FQM) et de l'Union des municipalités du Québec (UMQ) dans cette démarche, y compris pour l'élaboration de plans climat et la mise en œuvre des projets qui en découleront. Pour cette raison, les deux présidents des regroupements étaient sur place lors de l'annonce.

« Cinq cents millions, c'est pas rien! », s'est exprimé le président de l'UMQ et maire de Varennes, Martin Damphousse, qui se réjouit que les plans climat seront élaborés selon les spécificités environnementales régionales. « Les événements climatiques extrêmes nous rappellent l'importance et l'urgence d'adapter nos territoires et nos infrastructures. »

Quant à Jacques Demers, président de la FQM et maire de Sainte-Catherine-de-Hatley, il a salué le rôle central qu'auront à jouer les MRC qui « sont les mieux placées pour analyser les effets des changements climatiques sur leur territoire. Le financement qui leur sera accordé leur permettra la conception d'un plan de lutte concret contre ceux-ci. »

Zones inondables: la nouvelle cartographie ce printemps
Questionné par EnBeauce.com, Benoit Charette a réitéré que son ministère allait bel et bien dévoiler ce printemps le nouveau règlement qui encadrera les usages permis (ou non) sur les terrains situés en zone inondable. Une période de consultation officielle suivra avant l'adoption finale du document.

Ce dernier s'avère essentiel à la poursuite des projets de revitalisation et de réaménagement entrepris par plusieurs villes et municipalités de la région comme Beauceville, Sainte-Marie et Scott.

Notons qu'une bonne dizaine de maires de la Beauce étaient présents lors de l'annonce de l'enveloppe de 500 M$. « C'est une très bonne nouvelle. On va se servir des sous au maximum pour faire avancer nos démarches », a indiqué le maire de Sainte-Marie et préfet de la MRC de La Nouvelle-Beauce, Gaétan Vachon. « C'est de bon augure, en tout cas pour Beauceville qui est la plus touchée de notre MRC », a signalé le préfet de Beauce-Centre, Jonathan V. Boiduc. Ce dernier est impatient de voir la nouvelle cartographie des zones inondables.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 8h00

Une éclipse totale sera visible à Saint-Georges le 8 avril  

Une éclipse totale aura lieu le 8 avril prochain et c'est un événement à ne pas manquer puisque la prochaine sera en 2106.  Pour l'occasion, le Club d’astronomie de Saint-Georges de Beauce, en collaboration avec la Fédération des astronomes amateurs du Québec, de la Ville de Saint-Georges, de l'Université Laval et de plusieurs Cégeps, organise ...

19 février 2024

Protection du Grand lac Saint-François: Michel Fournier réélu à la présidence

Michel Fournier vient d'être réélu président de l'Association pour la protection du Grand lac Saint-François (APPGLSF). Le mandat de deux ans lui a été confié par les membres du conseil d'administration de l'Association, qui se sont réunis en vidéoconférence le 12 février. Ces délégués, qui représentant les trois associations sectorielles dont ...

6 février 2024

Le Système de surveillance de la rivière Chaudière se modernise

Le Comité de bassin de la rivière Chaudière (COBARIC) a annoncé, ce mardi 6 février, la modernisation du Système de surveillance de la rivière Chaudière (SSRC), dans le but de mieux informer la population lors des inondations.  Si les alertes restent plus ou moins les mêmes, il est maintenant possible d'avoir des données plus précises afin de ...