Publicité

1 mai 2014 - 15:03

Affaire Louis Poulin : l’ex-directeur de la polyvalente de Saint-Georges s’explique

Julio Trepanier

Par Julio Trepanier, Journaliste multimédia

Twitter Julio Trepanier
Toutes les réactions 26

Yanick Tremblay, une des victimes d’attouchements sexuels de Louis Poulin, ex-entraineur de football des Dragons midgets AAA, avouait plus tôt cette semaine que la polyvalente de Saint-Georges l’avait mis dans l’embarras en le confrontant à l’accusé lors d’une conférence téléphonique en 2005.

Roland Poulin, qui était le directeur de l’établissement à l’époque, réfute ces allégations. Il affirme n’avoir jamais tenu de rencontre téléphonique entre Louis Poulin et sa victime. Étonné, Yanick Tremblay nous a confirmé plus tôt aujourd’hui avoir réellement pris part à cet appel conférence.

Par ailleurs, Roland Poulin dit être en possession de lettres de la famille Tremblay dans lesquelles on émettait des doutes sur les agissements de Louis Poulin. Selon l’ex-directeur, le contenu d’une des lettres questionnait les intentions de l’ex-entraîneur qui avait initié le mineur à l’alcool, qui lui offrait des cadeaux et qui finalement le harcelait quant à sa relation de couple. « Jamais il n’a été question d’attouchements sexuels; il était question de cadeaux, de boisson, de tentatives de racolage », soutient-il.

Yanick Tremblay confirme ne pas avoir parlé d’attouchements sexuels à sa famille à l’époque puisqu’il avait peur. Le contenu des lettres envoyées à la direction évoquait le caractère répréhensible de Louis Poulin. Ce n’est que dix ans plus tard qu’il aura porté plainte au criminel en raison de plusieurs facteurs intimidants pour lui, dont l’épisode de la conférence téléphonique.

Toutefois, il souligne que dans la lettre adressée à la direction, son père avait fait mention de Louis Poulin comme étant « un pédophile en devenir ». « Mon père ne savait pas toute l’histoire à ce moment-là, mais je lui avais mentionné quelques faits, comme quand Louis Poulin nous incitait à nous baigner tout nu. Il trouvait ça spécial. C’est sûr que si je lui avais tout dit, il aurait été voir la police immédiatement », affirme la victime.

À la lumière de ces allégations, la direction n’a pas suspendu Louis Poulin. Par la suite, Roland Poulin dit avoir contacté le Service de police municipal, mais que rien ne pouvait être fait sans qu’une plainte soit logée par le jeune. Une copie des lettres aurait également été remise aux policiers. Contrairement à ce que la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin (CSBE) nous apprenait cette semaine, l’ex-directeur de la polyvalente aurait signalé la situation à Camil Turmel, directeur général de la Commission scolaire en 2005. Ce dernier aurait dit à Roland Poulin qu’il avait bien agi dans cette situation.

Finalement, l’ex-directeur de la polyvalente de Saint-Georges soutient avoir incité plusieurs fois le père de Yanick Tremblay à porter plainte suite aux lettres envoyées par la famille. « Ce n’est pas vrai du tout. Il a seulement dit à mon père qu’ils empêcheraient Louis de recevoir d’autres pensionnaires à l’avenir », rétorque-t-il.

Pourquoi avoir attendu?

Outre part, Roland Poulin dit ne pas comprendre pourquoi Yanick et sa famille n’ont pas déposé de plainte immédiatement à la police suite aux faits que nous connaissons tous aujourd’hui. « Roland Poulin n’a absolument aucune conscience de ce qui s’est réellement passé. C’est facile à dire comme ça. Avec les faits flagrants émis dans les lettres que nous leur avons envoyées, même si je n’avais pas encore parlé d’attouchements sexuels, la direction aurait dû approfondir l’histoire. Alors que je commençais à vouloir parler, leur seule solution a été de nous mettre tous ensemble en conférence téléphonique », lance Yanick Tremblay.

« C’est sûr que je n’ai pas tout dit avant l’envoi des lettres, j’ai figé, j’ai eu la chienne. Ce qui m’aurait aidé, c’est de l’humanisme, c’est de me faire demander si j’avais d’autres choses à dire. Une chance qu’il y a eu des gens comme l’enquêteur du service de Police qui m’a écouté et qui m’a aidé. Le directeur croit que j’aurais dû aller voir la police, mais j’habitais chez Louis Poulin à l’époque, comment aurais-je pu? En lui demandant un lift pour que j’aille porter plainte contre lui », se questionne-t-il.

« À la polyvalente, on ne m’a jamais donné l’impression qu’on me croyait et ça, je le sentais. L’école ne devrait pas prendre pour un coach d’un club sportif, mais plutôt pour ses jeunes en premier dans des dossiers chauds comme celui-ci. Dans mon cas, le problème a été que j’ai fait une ouverture vers quelqu’un, mais que la porte m’a été fermée », souligne-t-il.

Au final, Yanick ne souhaite pas faire le procès de Roland Poulin. Il dit seulement souhaiter que la CSBE admette qu’il y a eu un manque de jugement, que leur système n’est pas très efficace et que l'on prenne des initiatives pour qu’une situation comme celle-ci ne se reproduise jamais.

Vous avez un scoop
Si vous êtes témoin d’un accident de la route, d’un incendie, d’un phénomène météo, d’une intervention policière ou autre, n'hésitez pas à nous faire parvenir des photos et/ou des vidéos de l’incident, ou encore de l’information sur la situation en nous envoyant un courriel à [email protected]

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

26 réactionsCommentaire(s)
  • Quelle pratique fréquente de menacer le jeune de menteur ou de le banir de l'école si il parle ... la réputation de l'école est bein trop importante . Je peux les compter sur mes doigts ce genre d'évènements !

    Rmercier - 2014-05-01 15:23
  • Le directeur croit que j’aurais dû aller voir la police, mais j’habitais chez Louis Poulin à l’époque, comment aurais-je pu? En lui demandant un lift pour que j’aille porter plainte contre lui », se questionne-t-il.
    À mon avis, une jeune, sportif en plus, doit être capable de marcher jusqu'au poste de police qui était à 1 km de la polyvalente. Sinon, il aurait pu téléphoner, et ce même de chez ses parents la fin de semaine.
    J'aime toujours me garder une gêne avant de juger soit l’entraîneur ou l'élève dans une histoire comme celle là. Si l'histoire est vrai, c'est très désolant pour M. Tremblay mais il n'y a pas grand chose qui incrimine M. Poulin jusqu'à présent. Y a-t-il eu d'autres pensionnaires qui se sont manifestés pour valider les dire de M. Tremblay?

    Simon - 2014-05-01 15:27
  • En passant, il n'y a pas eu de procès et Louis Poulin a plaidé COUPABLE pis il aura sa sentence le 19 Juin prochain. S'il était innocent, Poulin aurait plaidé non coupable et il y aurait eu procès pour éclaircir les choses devant un tribunal.

    compassion - 2014-05-01 15:49
  • Déplorable ton commentaire Simon ! Justement garde toi donc une gêne.

    SDeblois

    SDeblois - 2014-05-01 16:11
  • Qu'on tire cette ordure en prison pour 25 ans ferme toute suite ,,, ca sert quoi de donner des détails à la population et faire de la peine aux victimes ,,,, il a reconnu sa culpabilité donc l'histoire est clot , anyway se sera sa fête en prison !

    Rmercier - 2014-05-01 16:58
  • Pourquoi Roland Poulin a gardé Louis Poulin dans son équipe d'entraîneurs après la dénonciation de Yanick Tremblay. Car par la suite, il y a eu d'autres victimes. Il aurait pu laisser coach Lou sur les lignes de côté.

    Cyril - 2014-05-01 17:04
  • Un directeur d'école qui ne sait rien, qui ne voit rien et qui n'entend rien de ce qui se passe dans son école. Tout va pour le mieux au pays du Québec.

    Manon - 2014-05-01 17:11
  • Je l'ai déjà écrit... Qui ne dit mot, consent... M.Poulin et M.Turmel ça ben l'air, comment faites-vous pour bien dormir? J'ai passé à la poly et quelle fierté pour les dirigeants d'avoir une équipe gagnante, peu importe le prix. Je crois que cette histoire n'est que la pointe de l'iceberg. En ce qui me concerne, je ne doute pas du tout de Yanick Tremblay, je conn

    Échoeuré - 2014-05-01 17:31
  • Ben oui M. Poulin. Facile de tout se décharger de blâme et de mettre sur le dos des autres. C'est dur admettre même 10 ans plus tard qu'il est dans le champs. Continue d'accuser les autres c'est ben plus facile. On voit ce qui fait l'homme.

    coco - 2014-05-01 19:03
  • Pour le commentaire de Simon, il y a eu d'autres plaintes d'autres élèves qui ont séjournés dans la résidence de M. Louis Poulin. Il n'y a pas de manque de preuves, comme vous dites, si c'était le cas, l'accusé n'aurait pas plaidé coupable, il aurait défendu sa réputation. Pour un jeune homme, sportif ou pas, le fait d'avoir été victime de n'importe quel sorte d'acte d'agression sexuelle est très gênant: Vont-ils penser que je suis gay?, que je suis une mauviette de ne pas m'être défendu, de m'être laissé faire. Ces jeunes sont laissés à eux-mêmes. En effet, la direction aurait dû approfondir l'histoire, rendre l'élève confortable à se confier. Les victimes d'agressions sexuelles démontrent souvent un sentiment de culpabilité, le fait de penser que ce qui est arrivé est de leur faute, le cheminement qui les poussent à comprendre qu'ils ont été abusé peut être long. Trouver le courage de porter plainte, encore plus.

    Alexandra - 2014-05-01 21:24
  • Simon, as-tu déjà été taponné par un adulte quand tu étais mineur? Laisse moi te dire que ça m'est arrivé et j'ai aujourd'hui plus de 50 ans et personne dans mon entourage est courant. Alors avant de parler...

    Peter the great - 2014-05-02 07:35
  • M Roland Poulin a-t'il la crédibilité nécessaire pour être encore aujourd'hui administrateur d'un organisme gouvernemental? Peut-t'il encore rencontrer des élèves comme il le fait régulièrement?

    Georges - 2014-05-02 07:46
  • Oufff, j'en reviens bien oui...c'est la faute des parents, c'est la faute du jeune mais vous là dedans ? une question que je me pose peut-être est-il parent avec vous ce M. Louis Poulin ou étiez vous de bon collègue de travail et vouliez tout simplement pas lui faire du tort, mais moi un directeur, doit peut importe la chose dites avertir les policiers et faire une rencontre avec le jeune et la police, pas avec l'agresseur,merde... en tout cas vous avez manquer de jugement et devriez avouez vos torts au lieu de vous abattre sur le jeune. Bravo et courage à ce jeune qui lui est la victime.

    Mike - 2014-05-02 09:13
  • A la lumiere des 2 versions, Ok on peut peut-être reprocher à la direction antérieur ( M. Poulin n'a jamais été mon préféré ) de ne pas avoir été assez loin lorsqu'il y a des doutes mais de l'autre côté si ton enfant te dit quelque chose qui éveille le moindre doute oui aller voir la direction en 1er mais si les choses n'avancent pas dans le bon sens, pourquoi ne pas avoir été voir la police rapidement ? Ici ont parle dans la lettre d'un pédophile en devenir... me semble qu'une enquête plus approfondie aurait été de mise.

    Bravo Yannick de t'être sortie de cette histoire malgré un long processus et que la personne coupable paye pour ces actes.

    marc44 - 2014-05-02 09:31
  • quin toi ! c'est dit et bien dit ! CAR À LA CSBE on se pete les bretelles ET ON SE CROIT TRÈS BONS ! ch'u ben contente qu'ils se fassent mettre le nez dans leur c**** ! Ah ah ah BRAVO ET BON COURAGE AU BEAU YANNICK QUI A EU LE MALHEUR DE RENCONTRER CE GROS CON QUE TOUS ADORAIT ICI ! ah! pis la poly qui devait tellement le faire feeler cheep LES DRAGONS..: avec tout l'argent de nez rouge amassee ....elle va où largent ....s'ils ont dissout l'équipe de football! ?

    EX-EMPLOYÉE CSBE - 2014-05-02 12:53
  • Alexandra, George, Mike et ex-employée.... J'aime vos commentaires!

    Femme répugnée - 2014-05-02 18:24
  • M. Roland Poulin devrait demander à sa gang de grands chums politiques de lui organiser une grande marche pour sa défense. Comme ils ont fait pour lui pour l'autoroute 73. Aucune crédibilité pour cet individu.

    Gérard - 2014-05-02 19:02
  • A ex-employée de la csbe

    AUCUN rapport avec Nez Rouge et l'argent !!! Commentaire totalement hors contexte. Si tu as un doute va voir les états financiers tu auras toutes tes réponses et c'est facile à trouver !

    employé - 2014-05-02 19:27
  • Je connais très bien monsieur Poulin et sa façon de travailler et je suis convaincu qu'il a fait ce qu'il devait faire. En lisant les commentaires ci haut, je vois que plusieurs personnes écrivent simplement pour écrire peut-être devriez vous connaître le dossier plus en profondeur et vérifier avec les autorités policières à savoir si le directeur à bien fait son travail.

    Pour terminer, je veux rappeler à plusieurs personnes que monsieur Poulin jouit d'une réputation enviable et je suis certain qu'il dort très bien. Je sympathise avec la victime parce que ça brise des vies mais à un moment il faut agir et demander de l'aide et surtout aux bonnes personnes. Chaque personne à un rôle à jouer et au delà son mandat bien on ne peut en faire plus.

    Une bonne connaissance

    Claude - 2014-05-03 10:33
  • Pour ce qui est de la bonne réputation de Roland Poulin, il n'y a qu'une longue complicité qui peux expliquer votre opinion. Ces anciens administrés sont d'un tout autre avis. Il a écrasé un grand nombre de gens tout au long de sa vie.

    Henri - 2014-05-03 13:12
  • J'ai été footballeur pour les Béliers de Montignac dans les années 90 et jamais un entraîneur n'est venu dans le vestiaire lorsque l'on se douchait après les matchs et si il y a une chose qui représente bien en adulte en position d'autorité c'est bel et bien de respecter l'intimité de ses joueurs.On avait un groupe d'entraîneurs attentif à nos besoins,Richard Hallée,Yves Gilbert,Yannick Thibault pour ne nommer que ceux la et qui était prêt à nous épauler quand quelque chose n'allait pas.Je trouve désolant de voir que des gestes comme ceux-ci se produisent dans certaines organisations sportives.

    Éric Boulanger - 2014-05-05 00:05
  • coup donc a til seulement des poulin dans la Beauce Samuel ok roland peux etre et louis pas sure avec tout ce que le monde dise de lui et il ya un carol lui est tres bon et un autre michel avec des jeunes pas bon lui non plus les poulin cest comme les tremblay au lac

    ti poulin - 2014-05-05 20:00
  • je ne suis plus capable de voir des commentaire sur le gros crisssssde saaaaalllde poulin en dedans pour 10 ans cest pas cher pour avoir briser des vies et jespere que le gros dans l ouest va avoir peur lui aussi il a briser des vie

    un victime - 2014-05-10 07:24
  • Je viens de lire les commentaires de tous..Que dire? En premier, Félicitation à la victime d'avoir dénoncé son agresseur. Il en faut du courage et de la détermination car dans des cas d'agressions sexuelles ce sont les victimes qui sont jugés à et mal vus encore en 2014..
    En plus, de devoir vivre avec le poids de ce qu'ils ont vécus.. Le seul coupable dans cette affaire est l'agresseur et les lois appliquées à ce genre de crime. Un procès où l'agresseur nie ses gestes peur durer de 5 à 6 ans minimum. La victime doit vivre avec, car il n'accepte pas le fardeau de ses responsabilités et rend la victime responsable de ses agir.. Alors, Parler de Mr Poulin ne peut rien apporter. La victime demande seulement à être vu et reconnu dans l'enfer qu'elle a vécu et vivra toute sa vie....

    Tanya - 2014-05-10 15:59
  • a tanya si tu avait été abuser quant tu etais un enfant tu pourrait compredre ta vie est briser casse quelque chose que tu aimerien ne peux le reparer alors mr poulin louis a brise des jeune aucune pitier pour ce mr poulin

    un enfant abuser - 2014-05-11 09:04
  • J'aime pas ça !

    Justin - 2015-05-19 12:27