Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
2 mai 2018 - 14:45 | Mis à jour : 14 mai 2018 - 13:43

Un homme de 22 ans vu pour la dernière fois à St-Georges est porté disparu

Amélie Carrier

Par Amélie Carrier, Journaliste

Twitter Amélie Carrier

La Sûreté du Québec (SQ) demande l’aide de la population beauceronne afin de retrouver Kevin Okpik, âgé de 22 ans et originaire de Quaqtaq, un village nordique du Nunavik, situé dans la région administrative du Nord-du-Québec. Résidant depuis peu dans la région de la Chaudière-Appalaches, celui-ci a été vu pour la dernière fois à Saint-Georges hier, mardi le 1er mai.

À lire également :

Il a été aperçu pour la dernière fois alors qu’il quittait à pied pour le travail. Selon la SQ, ses proches auraient des raisons de craindre pour sa santé et pour sa sécurité.

Kevin Okpik mesure 1,70 mètres, soit 5 pieds et 6 pouces, et pèse 68 kilogrammes, soit 149 livres. Il a les cheveux noirs et les yeux bruns. Il a aussi une cicatrice au-dessus de l’œil gauche.

La dernière fois qu’il a été vu, il portait un manteau de style coupe-vent noir, une casquette noire avec logo « Fox », un pantalon de jogging gris avec un logo « Fox », des espadrilles noires de marque « Nike », ainsi que des lunettes fumées.

Notons que toute personne qui apercevrait cet individu est priée de communiquer avec le 9-1-1. De plus, toute information pouvant permettre de retracer cet individu peut être communiquée, confidentiellement, à la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1-800-659-4264.

Vous avez un scoop
Si vous êtes témoin d’un accident de la route, d’un incendie, d’un phénomène météo, d’une intervention policière ou autre, n'hésitez pas à nous faire parvenir des photos et/ou des vidéos de l’incident, ou encore de l’information sur la situation en nous envoyant un courriel à scoop@enbeauce.com.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.