Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
10 mai 2018 - 08:05

Agression du 7 mai : les deux individus ont été arrêtés

Alexandre Poulin

Par Alexandre Poulin, Journaliste

Dans la nuit du 7 mai, vers 1 h, les deux hommes qui seraient entrés dans la résidence d'un autre homme, située dans la 156e Rue à Saint-Georges, et qui l'auraient tabassé violemment, ont été arrêtés hier. C'est la Sûreté du Québec qui nous l'a confirmé aujourd'hui.

À lire également :

Les deux hommes, âgés de 18 ans et de 20 ans, ont été arrêtés hier, le mercredi 9 mai, et comparaîtront cet après-midi au palais de justice de Saint-Joseph. Ils pourraient être accusés d'introduction par effraction et d'agression armée.

Les deux individus, après s'être invités chez la victime quarantenaire, l'auraient ruée de coups avec un objet contondant.

La journée même, un homme avait été interrogé par les policiers et avait été libéré par voie de sommation. La Sûreté du Québec (SQ) a confirmé ce matin que ce dernier n'est pas en lien avec l'agression armée et qu'il ne fera face à aucune accusation.

Rappelons que la victime a été blessée, mais qu'elle n'est pas en danger.

D'autres détails suivront.

Vous avez un scoop
Si vous êtes témoin d’un accident de la route, d’un incendie, d’un phénomène météo, d’une intervention policière ou autre, n'hésitez pas à nous faire parvenir des photos et/ou des vidéos de l’incident, ou encore de l’information sur la situation en nous envoyant un courriel à scoop@enbeauce.com.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.