Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
12 juillet 2018 - 09:10 | Mis à jour : 11:03

Plus de preuves sont attendues pour les agresseurs de la 156e Rue

Alexandre Poulin

Par Alexandre Poulin, Journaliste

Toutes les réactions 5

Maverick Paquet et Yannick Gagné-Drouin étaient de retour en cour le 11 juillet dans l'affaire de l'agression armée survenue le 7 mai dernier à Saint-Georges. Les jeunes hommes de 18 et 20 ans devront rester derrière les barreaux jusqu'au 10 septembre prochain. C'est à ce moment que de nouvelles preuves seront déposées dans leur dossier.

Rappelons que dans la nuit du 7 mai, vers 1 h, les deux agresseurs sont entrés dans la résidence d'un quadragénaire, située dans la 156e Rue à Saint-Georges, et l'ont tabassé de manière sauvage avant de quitter les lieux. Ils ont utilisé un objet contondant. Ils ont été arrêtés le mercredi 9 mai.

Les deux jeunes adultes, respectivement originaires de Saint-Georges et de Saint-Côme-Linière, font face à six chefs d'accusation : complot afin de s’introduire par effraction dans une résidence, d’introduction par effraction, d’avoir infligé des lésions corporelles à la victime, de voies de fait armées, de port d’arme dans un dessein dangereux et d’avoir porté un masque dans l’intention de commettre un crime.

Vous avez un scoop
Si vous êtes témoin d’un accident de la route, d’un incendie, d’un phénomène météo, d’une intervention policière ou autre, n'hésitez pas à nous faire parvenir des photos et/ou des vidéos de l’incident, ou encore de l’information sur la situation en nous envoyant un courriel à [email protected]

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

5 réactionsCommentaire(s)
  • Bonne vie les 2 d'piques.. on espère que vous aimez sa en dedans pcq vous etes la pour un 2 ans minimum chaques...

    Ça vous fera réfléchir sur comment se comporter dans une société civilisé

    Jeannine - 2018-07-12 18:18
  • Ça vaut la peine de porter une croix !!!

    Observateur - 2018-07-12 20:24
  • Je souhaite bonne chance à ces deux hommes.Même s'ils ont fait des erreurs,il ne faut pas abandonner.Ils peuvent toujours se reprendre.

    Un Georgien - 2018-07-12 22:50
  • Ça m'attriste qu'il soit devenu comme cela. Il a été beaucoup intimidé plus jeune et il refoullait beaucoup de chose, il refoulle encore d'ailleurs certains pans de son orientation personnelle. Je pense que c'est pour ça qu'il est au prise avec des sursaults de viollence. S'il réussi à se faire confiance et a consulter, il s'en sortira peut-être.

    Une connaissance - 2018-07-13 11:13
  • @ Une Connaissance : cela a plus l'air d'un règlement de compte que " d'épisode de violences " ça prends pas la tête a papineau pour comprendre que cest relié au stupéfiants...

    Marie-Jeanne Laplante - 2018-07-13 13:57