Publicité
12 septembre 2019 - 09:00

Marc Briand aurait fait une deuxième victime

Un homme de Lévis arrêté pour des infractions d'ordre sexuel

Gabrielle Denoncourt

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Le Service de police de la Ville de Lévis a procédé à l’arrestation d’un résident de Lévis, Marc Briand, 41 ans, pour de multiples infractions d’ordre sexuel sur deux victimes d’âge mineur.

Une enquête a été ouverte en octobre 2018 lorsque la principale victime a porté plainte au Service de police. Les faits se sont déroulés sur une période de 4 ans entre 2013 et 2017. Durant cette période, une des victimes fut agressée à de nombreuses occasions par Marc Briand. C’est lorsqu’elle a appris que son agresseur aurait fait une deuxième victime qu’elle s’est décidée à porter plainte.

Le suspect a comparu hier après-midi au palais de justice de Québec et pour répondre à neuf chefs d’accusation, soient :

• Contacts sexuels

• Incitation à des contacts sexuels

• Exploitation sexuelle (2)

• Production de pornographie juvénile

• Leurre d’une personne de moins de 18 ans (3)

• Agression sexuelle

Il est possible que Marc Briand ait pu faire d’autres victimes. Si vous avez reçu ou détenez des informations en ce sens, veuillez communiquer avec le Service de police de la Ville de Lévis via la ligne TEL-LIEN (418-835-5436) ou au 418-832-2911.

Vous avez un scoop
Si vous êtes témoin d’un accident de la route, d’un incendie, d’un phénomène météo, d’une intervention policière ou autre, n'hésitez pas à nous faire parvenir des photos et/ou des vidéos de l’incident, ou encore de l’information sur la situation en nous envoyant un courriel à [email protected]

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.