Publicité
4 mars 2020 - 14:51

Bulletin de la Sûreté du Québec

Arrestation d'un homme pour avoir utilisé de fausses prescriptions

Gabrielle Denoncourt

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Cette semaine, un homme a été arrêté suite à l’utilisation de fausses prescriptions et l’enquête sur les vols de catalyseurs est toujours en cours.

Ainsi, un homme de 37 ans se présentait dans différentes pharmacies avec une prescription provenant de cliniques médicales pour tenter de se procurer des médicaments. L’enquête de la Sûreté du Québec tend à démontrer qu’il aurait pu visiter près d’une dizaine de pharmacies, dans les régions de Saint-Georges, Sainte-Justine, Sainte-Marie-de-Beauce, Saint-Étienne-de-Lauzon, Thetford-Mines et Sherbrooke. Il a été libéré et reviendra à la cour afin de comparaître à une date ultérieure.

Entre l12 et 15 février, la SQ a ouvert douze dossiers concernant des vols de catalyseurs sur des véhicules automobiles. Le délit a été commis dans des stationnements publics ou privés dans les municipalités de Saint-Georges, Beauceville et Sainte-Marie, autant de jour que de nuit. L’enquête est toujours en cours.

À lire également : La SQ de la MRC Beauce-Sartigan dénombre une douzaine de vols de catalyseurs

Vous avez un scoop
Si vous êtes témoin d’un accident de la route, d’un incendie, d’un phénomène météo, d’une intervention policière ou autre, n'hésitez pas à nous faire parvenir des photos et/ou des vidéos de l’incident, ou encore de l’information sur la situation en nous envoyant un courriel à [email protected]

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.