Publicité

2 août 2020 - 15:00 | Mis à jour : 17:05

Dix points d'inaptitude et 811$ d'amende

Un conducteur arrêté pour avoir roulé à 122 km/h dans un rang de Frampton

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Toutes les réactions 1

Ce matin, à 9h45, les policiers de la Sûreté du Québec de la MRC Bellechasse ont intercepté un conducteur âgé de 52 ans, d’Easth-Broughton, à une vitesse de 122 km/h sur le Rang 2 à Frampton, alors que la limite de vitesse permise à cet endroit est de 70 km/h. 

Ce dernier circulait sur le Rang 2 en direction Sud.  Un constat d’infraction pour grand excès de vitesse a été émis au montant de 811$, accompagné de 10 points d’inaptitude. 

De plus, son permis de conduire a été suspendu pour une période de 7 jours.

 

Vous avez un scoop
Si vous êtes témoin d’un accident de la route, d’un incendie, d’un phénomène météo, d’une intervention policière ou autre, n'hésitez pas à nous faire parvenir des photos et/ou des vidéos de l’incident, ou encore de l’information sur la situation en nous envoyant un courriel à [email protected]

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)

  • * Commentsire sommaire

    Les points d’inaptitudes ne produisent généralement pas l’effet recherché pour ce genre de conducteur.

    Ce qui fait mal, c’est le « cash » à devoir verser.

    Et à moins d’errer, dans certains États américains, un « dividu » qui se fait arrêter pour vitesse doit verser immédiatement le montant, quitte à ce qu’il soit mis en réserve, au cas de contestation et de jugement favorable à l’accusé.

    Le législateur québécois devrait y songer.

    Comme dirait ma défunte mère, quand on se comporte en tête de linotte, faut assumer !

    André - 2020-08-02 18:20