Publicité

19 septembre 2020 - 06:00

Résident de Frampton

Il écope d'une amende de 2225 $ pour avoir conduit avec un permis suspendu

Par Salle des nouvelles

Lors d’une opération cinémomètre sur l’Autoroute 73 dans le secteur de Saint Joseph-de-Beauce, les policiers de la Sûreté du Québec de la MRC de Nouvelle-Beauce ont intercepté, en soirée du 11 septembre, un homme de 36 ans, résident  de Frampton, pour excès de vitesse.

Au moment de l’identification du conducteur, il n’avait aucun papier sur lui. En cours d’enquête, les policiers ont découvert que son permis de conduire était sanctionné en vertu d’une suspension ou d’une condamnation en lien avec la conduite avec les capacités affaiblies. 

Il s'est vu remettre un constat d'infraction totalisant 2 225$. Son véhicule  a été saisi et plusieurs autres constats d’infraction lui ont été signifiés.  

Par ailleurs, au cours de la semaine dernière, les policiers du Centre de services de Sainte-Marie ont réalisé 42 opérations  pour la vitesse dans les zones scolaires et 10 opérations « Transpec » pour le respect des transports  scolaires.

Ces opérations ont permis de vérifier 12 véhicules et cinq autobus. Il y a eu trois constats émis pour  excès de vitesse, trois constats pour autres infractions ainsi qu'un avertissement.

De plus, les policiers ont réalisé  trois opérations IMPACT ciblant principalement les excès de vitesse. Lors de ces opérations, il y a eu émission  de 17 constats d’infraction.  

Récréotouristique
Pour le Centre de services de Sainte-Marie, les policiers ont aussi réalisé deux sorties en VTT ainsi qu'une  patrouille aux abords des sentiers. Ces opérations ont permis de vérifier 55 VTT. Lors de ces opérations, trois  constats d’infraction ont été émis.  

Le samedi 12 septembre vers 22h00, suite à une patrouille de routine, un jeune homme de 17 ans a été  intercepté sans casque alors qu’il conduisait un VTT sport dans les rues de la municipalité de Saint-Lambert.  Divers constats d’infraction lui ont été signifiés. 

Autres 
Lors de la semaine du 8 au 11 septembre, les policiers de la MRC de la Nouvelle-Beauce sont intervenus en  matière de la règlementation des commerçants-recycleurs auprès d’entreprises de la MRC.

Cette opération  a permis de travailler en collaboration avec plusieurs partenaires tels que le Ministère du revenu, le Ministère  de l’environnement, la Société de l’Assurance Automobile du Québec et nos unités spécialisées. Suite à l’opération, plusieurs véhicules volés ont été retrouvés. L’enquête se poursuit toujours dans ce dossier. 

Enquêtes
Sur le territoire de la MRC de la Nouvelle-Beauce, un jeune adulte de 19 ans a été arrêté le 9 septembre car il  n’a pas respecté son couvre-feu de 18 h à 7 h et il était en état de consommation alors qu’il avait un interdit  de consommer de la drogue. Il a été détenu jusqu’à sa comparution et, par la suite, il fut conduit au centre de détention.  

Un dossier d’intimidation fut ouvert le 8 septembre à la MRC Nouvelle-Beauce pour un jeune de 13 ans, de la  Polyvalente Benoît-Vachon, qui avait envoyé un message texte avec des propos menaçants à un autre  étudiant de 12 ans. Il y a eu une intervention de la part du policier intervenant en milieu scolaire avec les  impliqués. Aucune accusation ne sera portée.

Vous avez un scoop
Si vous êtes témoin d’un accident de la route, d’un incendie, d’un phénomène météo, d’une intervention policière ou autre, n'hésitez pas à nous faire parvenir des photos et/ou des vidéos de l’incident, ou encore de l’information sur la situation en nous envoyant un courriel à [email protected]

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.