Publicité

28 octobre 2020 - 11:45 | Mis à jour : 11:47

Scène policière

Plusieurs vols et méfaits commis dans la région au cours de la dernière semaine

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

Les policiers de la Sûreté du Québec à Saint-Georges ont ouverts plusieurs enquêtes pour effractions, vols et méfaits  qui se sont produits sur son territoire au cours des derniers jours.

D'abord des méfaits ont été causés sur une roulotte entre le 13 et le 19 octobre, principalement utilisée pour la chasse, située dans le rang 6 à Saint-Luc-de-Bellechasse.

Ensuite, c'est dans la nuit du 18 au 19 octobre, qu'un ou des individus sont entrés par effraction dans une cabane à sucre située sur le 4e rang à Saint-Zacharie.

Un bidon d’essence, des outils et différents articles de maison ont été volés.

Une introduction par effraction et des méfaits ont été commis également le 22 octobre dans un commerce de la 98e rue à Saint-Georges.

Rien n’a été dérobé mais les lieux ont été saccagés. 

De plus, le 23 octobre, des méfaits ont été commis suite à une introduction par effraction dans bâtiment au Parc des Sept-Chutes à Saint-Georges. Une enquête est présentement en cours.

Le même jour est survenu dans le stationnement d’un commerce situé sur la 6e avenue à Saint-Georges dans le secteur Ouest de la ville, un vol et méfaits dans un véhicule.

De l’équipement électronique a été volé. 

Enfin, des méfaits ont été perpétrés sur d’édifice de la Bibliothèque municipale de Saint-Georges le 24 octobre. 

Capacités affaiblies
Une collision entre une voiture et un véhicule lourd est survenue le 22 octobre vers 19 h, sur la route 275 à Saint-Prosper.

Le conducteur de la voiture, un homme de 60 ans de Saint-Zacharie, a subi des blessures mineures.

Il a été arrêté pour conduite avec les capacités affaiblies par l’alcool. Il a échoué l’éthylomètre en fournissant des échantillons d’haleine supérieurs à la limite permise par la loi. Son permis de conduire a été suspendu pour une période de 90 jours.

L’homme a été libéré sur citation à comparaître au Palais de justice de Saint-Joseph-de-Beauce.

Les policiers ont intercepté un véhicule pour une infraction au code de la sécurité routière le 24 octobre vers 00 h 30, sur la route 277 à Lac-Etchemin.

Lors de l’interpellation ils ont constaté que le conducteur avait les capacités affaiblies par l’alcool. Ce dernier a été arrêté et il échoué l’éthylomètre avec des résultats supérieurs à la limite permise par la
loi.

L’homme de 48 ans de Sainte-Rose, pourrait également faire face à des accusations de possession de stupéfiants. Son permis de conduire fut suspendu pour une période de 90 jours.

Il a été libéré sur citation à comparaître au Palais de justice de Saint-Joseph-de-Beauce.

À la même date vers 16 h 30, la police effectuait une opération cinémomètre sur l’autoroute 73 au km 51 à Notre-Dame-des-Pins, lorsqu’elle a intercepté un véhicule pour excès de vitesse.

Le conducteur, un homme de 34 ans de Saint-Georges, a été arrêté pour conduite avec les capacités affaiblies par l’alcool. Il a échoué l’éthylomètre en fournissant des échantillons d’haleine de près du double de la limite permise par la loi.

Son permis de conduire a été suspendu pour une période de 90 jours et son véhicule remisé pour 30 jours.

Il a été libéré par sommation et devra comparaître au Palais de justice de Saint-Joseph-de-Beauce.

Vous avez un scoop
Si vous êtes témoin d’un accident de la route, d’un incendie, d’un phénomène météo, d’une intervention policière ou autre, n'hésitez pas à nous faire parvenir des photos et/ou des vidéos de l’incident, ou encore de l’information sur la situation en nous envoyant un courriel à [email protected]

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.