Publicité

4 novembre 2020 - 16:15

Décision de justice

Cinq ans de prison pour un agresseur sexuel d'Adstock

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

Un résident d'Adstock s'est vu condamné lundi à cinq ans de prison lors de son passage en cour au palais de justice de Saint-Joseph, pour agressions et attouchements sexuels sur mineur.

L'homme, âgé aujourd'hui de 56 ans, a écopé de quatre années d'emprisonnement pour agression sexuelle sur mineur, attouchements à des fins sexuelles et pour avoir rendu accessible du matériel sexuellement explicite a une personne mineure. Ces faits ont eu lieu entre le 31 juillet 2004 et le 30 juin 2008 à La Guadeloupe.

Une cinquième année lui a été imposée pour d'autres attouchements à des fins sexuelles, également sur mineur, perpétrés entre le 15 novembre 2014 et le 15 juillet 2015 à Lambton.

À ces deux peines cumulées s'ajoute une ordonnance d'interdiction d'armes à feu pour une durée de 10 ans. De même, son nom devra être inscrit au registre des délinquants sexuels pour une période de 20 ans et son ADN a été prélevée et enregistrée.

Qui plus est, il lui est interdit entre autres, pour une période de cinq ans suivant la période de détention, de se trouver dans un espace public où l’on peut se baigner s’il y a des personnes âgées de moins de seize ans, dans une garderie, un terrain d’école, un terrain de jeu ou un centre communautaire.

Il ne pourra pas non plus se trouver à moins de deux kilomètres de toute maison d’habitation où réside habituellement la victime identifiée, ni travailler auprès de personnes de moins de seize ans ou avoir des contacts avec eux.

Bien sûr, il lui est aussi interdit de communiquer avec les victimes.

L’identité de l'accusé n'a pas été révélée suit à une ordonnance de non-publication instaurée par le juge.

Vous avez un scoop
Si vous êtes témoin d’un accident de la route, d’un incendie, d’un phénomène météo, d’une intervention policière ou autre, n'hésitez pas à nous faire parvenir des photos et/ou des vidéos de l’incident, ou encore de l’information sur la situation en nous envoyant un courriel à [email protected]

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.