Publicité

6 novembre 2020 - 11:00

Scène policière

Deux perquisitions effectuées en Beauce

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

Les policiers du Centre de services de Sainte-Marie ont effectué deux perquisitions le 29 octobre dernier sur le territoire de la MRC de Nouvelle-Beauce. 

La première a eu lieu sur la rue principale à Vallée-Jonction. Lors de cette perquisition, un homme de 22 ans a été arrêté.

Les policiers ont saisi trois armes à feu, près de 100 grammes de cannabis, près de 10 comprimés de méthamphétamine et environ 150 comprimés de médicament obtenus sans ordonnance. 

Le suspect fut amené au poste, puis libéré par sommation. 

La seconde perquisition a eu lieu sur le rang Saint-Étienne Nord à Sainte-Marie. Un homme de 50 ans et une femme de 39 ans ont été arrêtés. 

Cette perquisition a mené à la saisie d’une centaine de comprimés de méthamphétamine, près de 400 $ en argent, une vingtaine de comprimés de médication sous ordonnance, plus de 15 grammes de cannabis illicite et plusieurs téléphones cellulaires.

Capacités affaiblies
Les policiers ont intercepté un véhicule immobilisé sur l’autoroute 73 le 27 octobre. 

Le conducteur, un homme de 50 ans de Saint-Lambert-de-Lauzon dormait. Il a été arrêté pour conduite avec les capacités affaiblies.  

Le suspect a tenté de fuir par la porte arrière côté conducteur, il a été maîtrisé par les policiers. Il fût également  arrêté pour voies de fait sur un agent de la paix, entrave au travail des policiers et refus de fournir un  échantillon d’haleine à l’éthylomètre. 

La personne a été libérée avec une promesse à comparaître.  

De plus, le 30 octobre vers 00h30, un homme de 24 ans de Saint-Anselme, fut arrêté sur la route Bégin à Sainte-Claire  pour conduite avec les capacités affaiblies et refus d’obtempérer à un ordre d’un agent de la paix. 

Il fut libéré  par citation à comparaître.  

Les policiers de la MRC de Montmagny ont capté à 164 km/h, dans une zone de 100 km/h, un véhicule en grand excès de vitesse sur l’autoroute 20 au km 394 en direction Est, le 31 octobre vers 02h30. 

Ce véhicule  était relié à un appel concernant une possible capacité affaiblie par l’alcool. 

Le conducteur, un homme de 28 ans de Montmagny, a refusé de fournir un échantillon d’haleine à l’appareil de détection approuvé et fut donc  arrêté pour avoir omis de se conformer. 

Un constat d’infraction lui a aussi été remis pour son grand excès de vitesse, au montant de 1 234 $, en plus de 14 points d’inaptitude. Son permis de conduire a été suspendu  et son véhicule a été saisi. Il fut libéré par citation à comparaître.  

Enfin, durant la nuit de l’Halloween le 1er novembre vers 02h30, un homme de 52 ans d’Armagh fut arrêté pour conduite avec les capacités affaiblies par la drogue sur la rue principale à Armagh. 

Ce dernier fut libéré par sommation suite aux tests  effectués par l’agent évaluateur. 

Sécurité routière
Au cours de la dernière semaine, les policiers du Centre de services de Sainte-Marie ont réalisé 52 opérations  en sécurité routière dans les zones scolaires et 30 opérations « Transpec » pour le respect des transports scolaires. 

Ces opérations ont permis de vérifier 113 véhicules et 13 autobus. Quatre constats ont été émis pour  excès de vitesse, neuf constats pour autres infractions ainsi que 23 avertissements. 

Qui plus est, les policiers ont réalisé huit opérations « IMPACT » ciblant principalement la vitesse. Lors de ces opérations, il y a eu émission de 24  constats d’infraction pour la vitesse ainsi que 13 constats pour des infractions autres.  

Un homme de 29 ans résident de Montmagny a été capté à 164 km/h dans une  zone de 100 km/h sur l’autoroute 20, à la hauteur du km 369, dans le secteur de Montmagny le 24 octobre vers 11h30. 

Le conducteur  s’est vu remettre un constat d’infraction de 1 084 $ en plus de 10 points d’inaptitude. Son permis a été suspendu  pour une période de sept jours.  

Egalement, le 2 novembre vers 17h, une femme de 48 ans résidente de Saint-Étienne des Grès a été captée à 148 km/h dans une zone de 90 km/h sur la route 283 à Notre-Dame-du-Rosaire.

La conductrice a reçu un constat  d’infraction de 874$ en plus de 10 points d’inaptitude. Son permis a été suspendu pour une période de sept jours.  

Enquête
Une femme et son conjoint dans la soixantaine de Saint-Bernard ont été victime le 28 octobre, d’une fraude d’un montant de près de 10 000 $ et de supposition de personne après que deux comptes Accès D aient été ouverts avec leur identité.

Qui plus est, une introduction par effraction a eu lieu à Sainte-Marie le 1er novembre. 

Trois jeunes hommes et une jeune femme se sont introduit dans un garage et ont volé deux guitares. 

Des images ont été captées par caméra et le dossier est sous enquête.

Police de proximité
Les étudiants de 1ère et 2e année de l’école primaire du Tremplin à Saint-Lazare de Bellechasse ont reçu la visite du policier en milieu scolaire (PIMS) qui leur a présenté l’atelier « Mimi il faut sauver Duncan ». 

L’atelier traitait du comportement à adopter avec les inconnus.

Les étudiants de 3e et 4e année, de leur côté, ont participé à l’atelier sur la sécurité sur internet en rapport avec les inconnus, soit le programme « Face à l’inconnu je fais preuve de prudence ».

Les élèves des écoles Maribel de Ste-Marie, Saints-Anges et Vallée-Jonction ont également reçu de tels ateliers.

Du côté de la MRC de l’Islet, les deux groupes de secondaire 1 de la polyvalente de Saint-Pamphile ont assisté à une conférence donnée par le PIMS sur les comportements à adopter sur internet et les pièges à éviter.

Vous avez un scoop
Si vous êtes témoin d’un accident de la route, d’un incendie, d’un phénomène météo, d’une intervention policière ou autre, n'hésitez pas à nous faire parvenir des photos et/ou des vidéos de l’incident, ou encore de l’information sur la situation en nous envoyant un courriel à [email protected]

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.