Publicité

11 mars 2021 - 08:00

Scène policière

Un homme incarcéré après une course poursuite et plusieurs infractions

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

Les policiers de la MRC de Robert-Cliche ont arrêté un automobiliste de 20 ans, de Saint-Côme-Linière, le 7 mars, après une courte poursuite policière sur la route Fraser à Beauceville.

L’automobiliste avait été impliqué dans une sortie de route quelques minutes auparavant. Il a alors été arrêté pour fuite, conduite avec les capacités affaiblies par la drogue et non-respect de probation et d’engagement.

L’individu a comparu le 8 mars au Palais de justice de Saint-Joseph-de-Beauce et il est demeuré détenu. 

Les policiers de la MRC Beauce Sartigan, ont, quant à eux, procédé à l’arrestation d’un homme de 56 ans, de Saint-Georges, le 6 mars, pour délit de fuite causant des dommages matériels et pour conduite avec les capacités affaiblies par l’alcool.

Interpellé sur la 1ère avenue à Saint-Georges, l’homme a fourni un résultat supérieur à la limite permise.

Son véhicule a donc été remisé pour une période de 30 jours et son permis de conduire sanctionné pour 90 jours.

Enquête
Le Service des enquêtes de la MRC de Beauce Sartigan enquête présentement sur plusieurs cas de méfaits, qui sont survenus au cours de la dernière semaine.

En effet, un ou des individus circuleraient en automobile en déclenchant des incendies dans des boîtes aux lettres privées dans le secteur de la 90e rue, à Saint-Georges.

 

Vous avez un scoop
Si vous êtes témoin d’un accident de la route, d’un incendie, d’un phénomène météo, d’une intervention policière ou autre, n'hésitez pas à nous faire parvenir des photos et/ou des vidéos de l’incident, ou encore de l’information sur la situation en nous envoyant un courriel à [email protected]

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.