Publicité

6 juillet 2021 - 11:30

Kevin Vachon-Borduas

Violence conjugale : un homme de Thetford Mines activement recherché

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

Le Service de police de Thetford Mines sollicite l’aide du public, afin de recueillir des informations permettant de procéder à l’arrestation de Kevin Vachon-Borduas.

L'individu âgé de 30 ans. sans adresse connue, est actuellement recherché sous mandat d’arrestation, pour plusieurs crimes commis à l’endroit de son ex-conjointe et de leurs deux enfants.

Les accusations qui pèsent contre lui sont : méfait de moins de 5000 $, voies de fait , voies de fait armés (deux chefs) , proférer des menaces (deux chefs)  et trafic de stupéfiants.

Les événements qui lui sont reprochés se sont produits entre juillet 2019 et janvier 2021, à Thetford Mines.

Kevin Vachon-Borduas se serait livré à des voies de fait sur sa conjointe, lui aurait lancé des objets, l’aurait menacé avec un couteau et aurait brisé son véhicule. Il aurait également menacé leurs deux filles âgées de quelques mois, ainsi que la mère de la plaignante.

Alors que la victime s’était réfugiée dans un centre d’hébergement, l’agresseur aurait quitté pour Vancouver.

Kevin Vachon-Borduas a été aperçu en date du 2 juillet 2021 à Thetford Mines et le Service de police a des raisons de craindre pour la sécurité des victimes.

Toutes personnes détenant des informations permettant de localiser et procéder à l’arrestation de cet homme, sont invitées à communiquer sans délai au Service de police de Thetford Mines via le 911. La confidentialité sera assurée.

Vous avez un scoop
Si vous êtes témoin d’un accident de la route, d’un incendie, d’un phénomène météo, d’une intervention policière ou autre, n'hésitez pas à nous faire parvenir des photos et/ou des vidéos de l’incident, ou encore de l’information sur la situation en nous envoyant un courriel à [email protected]

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.