Nous joindre
X
Rechercher
Publicité
Présenté par

Sûreté du Québec

Les policiers surveilleront les sentiers récréotouristiques durant tout l'hiver

durée 05h00
13 décembre 2023
Léa Arnaud
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Léa Arnaud, Journaliste de l’Initiative de journalisme local

Les policiers motoneigistes et quadistes de la Sûreté du Québec interviendront de façon intensive dans les différents sentiers fédérés du Québec tout au long de la saison hivernale.

Une opération IMPACT VHR (véhicule hors route) est une présence policière accrue dans les sentiers avec la collaboration des différents partenaires que sont: la Fédération des Clubs de Motoneigistes du Québec, de la Fédération Québécoise des Clubs Quads et avec la collaboration du ministère des Transports et de la Mobilité durable. 

Ces opérations permettent d’effectuer des interventions ciblées auprès des adeptes de VHR qui ont des comportements pouvant compromettre leur sécurité et celle des autres usagers.

Par le financement des Opérations IMPACT, le gouvernement du Québec souhaite favoriser un environnement plus sécuritaire pour les adeptes de véhicules hors route, mais aussi pour l’ensemble des usagers qui empruntent les chemins publics croisant des sentiers.

Pour leur part, la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec et la Fédération Québécoise des Clubs Quads invitent les adeptes de véhicules hors route à adopter des pratiques sécuritaires et respectueuses de l’environnement et de la quiétude des citoyens.

Rappel de la réglementation VHR

- Les quadistes et motoneigistes sont soumis aux mêmes lois que les automobilistes en ce qui concerne la capacité de conduite affaiblie par la drogue, l’alcool ou une combinaison des deux;

- La limite de vitesse maximale dans les sentiers est de 50 km/h pour les quads et 70km/h pour les motoneigistes;

- Tous doivent se conformer à la signalisation dans les sentiers;

- Les personnes âgées de 16 et 17 ans, en plus d’obtenir un certificat d’aptitude délivré par les différentes fédérations ou leur agent désigné, doivent détenir un permis de conduire en règle et respecter les conditions qui y sont associées.

La capacité de conduire affaiblie et la vitesse sont les principales causes de collisions mortelles en quad et en motoneige. Au cours de la saison hivernale 2022-2023, 27 motoneigistes ont perdu la vie dans 27 collisions mortelles sur le territoire de la Sûreté du Québec. De plus, au cours de l’année 2022 (janvier à décembre) 16 quadistes ont perdu la vie dans 16 collisions mortelles.

Soulignons que ces opérations de surveillance s’inscrivent non seulement dans la réforme de la Loi sur les véhicules hors route (VHR), mais également dans la Stratégie en sécurité des réseaux de transport 2021-2026, « La vie humaine, au cœur de nos actions », qui a pour objectif de diminuer le nombre de collisions mortelles et avec blessés graves sur les réseaux routiers et récréotouristiques. Des pistes d’action sont mises en œuvre dans chacun des axes distincts : Partenariat, Intervention, Sensibilisation, Technologie, Évaluation (PISTE) par la Sûreté du Québec ainsi que ses partenaires, afin de collaborer pour tendre vers un objectif commun, celui de rendre nos routes, nos sentiers et nos plans d’eau plus sécuritaires.

Pour une randonnée sécuritaire et de plus amples informations concernant les nouvelles réglementations, nous vous invitons à consulter les sites suivants : Québec.ca/LoiVHR. Québec.ca/SécuritéVHR

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 14h00

La scène policière cette semaine

Voici un résumé des principales interventions effectuées par les agents des centres de services de Saint-Georges et de Sainte-Marie de la Sûreté du Québec, au cours de la dernière semaine. — Le 9 février, vers 9 h 40, les agents de la MRC de la Nouvelle-Beauce ont intercepté un homme de 19 ans, sur la rue du Pont à Saint-Lambert-de-Lauzon. ...

durée Hier 10h00

Décès accidentel de Jessy-Jay Maheux: cannabis et vitesse en cause

Jesse-Jay Maheux, 18 ans, un résident de Sainte-Hénédine, est décédé de traumatismes à la tête, résultant d’une violente sortie de route, alors qu’il ne portait pas sa ceinture de sécurité, qu’il circulait à une vitesse supérieure à la limite permise et qu’il avait les facultés affaiblies par le cannabis. Ce sont les conclusions du rapport ...

21 février 2024

Saint-Jules: les pompiers sauvent une bergerie

Une intervention de la Régie intermunicipale du Service de sécurité incendie (RISSI) des municipalités de Tring-Jonction, Saint-Frédéric, Saint-Jules et Saint-Séverin a permis de sauver près de 100 animaux. Ce mardi, alors qu'Alex Chabot se rendait à sa bergerie, située sur le 3e rang à Saint-Jules, il a remarqué qu'il y avait beaucoup de fumée ...