Nous joindre
X
Rechercher
Publicité
Présenté par

Services de police

Deuxième opération nationale concertée ciblant les motoneigistes

durée 05h00
26 janvier 2024
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Salle des nouvelles

Les services de police du Québec, en collaboration avec Contrôle routier Québec et la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec (FCMQ), intensifieront leurs interventions les 27 et 28 janvier dans le cadre de la deuxième édition d’une opération nationale concertée ciblant les motoneigistes ayant un comportement pouvant compromettre leur sécurité et celle des autres usagers.

Les policiers, les agents de surveillance de sentier de la FCMQ et les contrôleurs routiers réaliseront diverses interventions, que ce soit dans les sentiers ou à leur croisement avec un chemin public, de même qu’à la conformité de l’arrimage des équipements lors de leur transport sur les routes du Québec. Tous appliqueront, selon la situation, les différentes lois et règlements visant les véhicules hors route, que ce soit en vertu de la Loi sur les véhicules hors route, du Code de la sécurité routière ou du Code criminel.

Une campagne de sensibilisation sera aussi déployée sur les différentes plateformes des médias sociaux des organisations policières. Celle-ci vise à rappeler aux usagers de véhicule hors route l’importance de respecter les lois en vigueur et d’adopter des comportements prudents en tout temps. C’est sous le thème « Évite de déraper ! En motoneige, penses-y » que se déploiera cette nouvelle campagne.

Conseils de sécurité

  • Évitez de partir seul en randonnée et avertissez toujours un proche de l’itinéraire prévu ;
  • Avant de partir en randonnée, planifiez celle-ci et informez-vous de l’état du réseau (iMotoneige);
  • Respectez la signalisation et ajustez votre vitesse en fonction des conditions des sentiers ;
  • Maintenez une distance sécuritaire entre votre véhicule et celui qui vous précède ;
  • Maintenez allumés le ou les phares blancs de votre véhicule ainsi que le feu de position rouge à l’arrière ;
  • Traversez les chemins publics aux endroits où la signalisation l’autorise ;
  • Maintenez la droite en tout temps;
  • Portez toujours votre casque et des lunettes de sécurité si le casque n’a pas de visière ;
  • Respectez les propriétés privées en vous assurant d’avoir l’autorisation du propriétaire pour y circuler ou demeurez dans les sentiers.
     

La capacité de conduite affaiblie par l’alcool, la drogue ou une combinaison des deux et la vitesse sont les principales causes de collisions mortelles en motoneige. Pensez-y!

Rappelons que l’an dernier, lors de la même période, aucun motoneigiste n’a perdu la vie.

Par ces opérations, l’ensemble des partenaires souhaite que les adeptes de VHR puissent profiter de leurs activités récréotouristiques en toute sécurité, partout à travers le Québec.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


La scène policière cette semaine

Voici un résumé des principales interventions effectuées par les agents des centres de services de Saint-Georges et de Sainte-Marie de la Sûreté du Québec, au cours de la dernière semaine. — Le 9 février, vers 9 h 40, les agents de la MRC de la Nouvelle-Beauce ont intercepté un homme de 19 ans, sur la rue du Pont à Saint-Lambert-de-Lauzon. ...

Décès accidentel de Jessy-Jay Maheux: cannabis et vitesse en cause

Jesse-Jay Maheux, 18 ans, un résident de Sainte-Hénédine, est décédé de traumatismes à la tête, résultant d’une violente sortie de route, alors qu’il ne portait pas sa ceinture de sécurité, qu’il circulait à une vitesse supérieure à la limite permise et qu’il avait les facultés affaiblies par le cannabis. Ce sont les conclusions du rapport ...

21 février 2024

Saint-Jules: les pompiers sauvent une bergerie

Une intervention de la Régie intermunicipale du Service de sécurité incendie (RISSI) des municipalités de Tring-Jonction, Saint-Frédéric, Saint-Jules et Saint-Séverin a permis de sauver près de 100 animaux. Ce mardi, alors qu'Alex Chabot se rendait à sa bergerie, située sur le 3e rang à Saint-Jules, il a remarqué qu'il y avait beaucoup de fumée ...