Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Homicide d'Alexandre Giroux

Meurtre à Lac-Mégantic : le procès de Mathieu Maheu-Dumont est repoussé

durée 11h15
14 juillet 2022
Gabrielle Denoncourt
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Mathieu Maheu-Dumont qui est accusé de meurtre au premier degré comparaissait au Palais de justice de Lac-Mégantic, aujourd’hui, mais son avocat a demandé de repousser le procès au 31 août.

Cette demande a été faite afin de fixer l’enquête préliminaire du meurtre au premier degré. C’est le 26 mai que l’homme de 33 ans a reçu ce chef d’accusation. À l’origine, on parlait de meurtre au second degré.

Ce nouveau chef, expose l’accusé à une peine à perpétuité. En effet, la différence entre les deux réside dans la préméditation de l’acte représentant une peine de 25 ans au lieu de 10 ans.

C’est l’arrivée de nouvelles informations qui a fait changer le chef d’accusation. Le 18 mars 2022, une employée d’une compagnie d’assurance aurait communiqué avec la SQ pour rapporter qu’un de ses clients aurait tenu des propos inquiétants, menaçant notamment de s’en prendre physiquement à quelqu’un.

Le 21 mars 2022, Mathieu Maheu-Dumont s’est présenté à son lieu de travail, sur la rue Villeneuve à Lac-Mégantic, où il aurait agressé mortellement avec une arme blanche, Alexandre Giroux, 36 ans.

D’ailleurs, à la suite de ces informations, cinq enquêteurs du bureau des enquêtes indépendantes ont été chargés d’enquêter sur les circonstances de l’intervention.

Rappelons que les évènements se sont déroulés à l’usine Tafisa de Lac-Mégantic, mais que l’accusé et la victime ne travaillent pas pour l’entreprise.

De plus, Maheu-Dumont ne travaillait plus pour l’entreprise Transport Robert à ce moment. Trois jours avant, il avait reçu une sanction disciplinaire d’Alexandre Giroux qui était son supérieur immédiat.

À lire également : 
Un homme décède après une altercation dans une usine de Lac-Mégantic
Altercation meurtrière : les deux hommes n'étaient pas des employés de l'usine

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


16 août 2022

Le cardinal Marc Ouellet visé par une action collective pour agression sexuelle

Le nom du cardinal Marc Ouellet apparaît dans une action collective pour agression sexuelle qui vise 88 prêtres du Diocèse de Québec. Dans une demande introductive d'instance en action collective rendue publique mardi, une plaignante, surnommée F., affirme avoir été agressée sexuellement par le cardinal Marc Ouellet et l’abbé Léopold ...

13 août 2022

La Cour supérieure suspend des articles de la Loi sur la langue officielle et commune

Une juge de la Cour supérieure du Québec a temporairement suspendu deux articles de la «réforme de la loi 101», qui pourraient selon elle empêcher certaines organisations anglophones d'avoir accès au système judiciaire.  La juge Chantal Corriveau a statué que les articles de la Loi sur la langue officielle et commune du Québec, le français qui ...

8 août 2022

Violence sexuelle: le projet pilote de tribunal spécialisé est lancé à Lac-Mégantic

Le ministre de la Justice et ministre de la Langue française, Simon Jolin-Barrette était en conférence de presse ce matin à Lac-Mégantic pour le lancement du projet pilote de tribunal spécialisé en matière de violence sexuelle et de violence conjugale, au palais de justice de Lac-Mégantic. Il était en compagnie du député de Mégantic, François ...