Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Pour toute la Beauce

Un Centre de justice de proximité verra bientôt le jour à Saint-Joseph-de-Beauce

durée 12h00
12 janvier 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Léa Arnaud
email
Par Léa Arnaud, Journaliste de l’Initiative de journalisme local

Le ministre de la Justice et procureur général du Québec, Simon Jolin-Barrette, le député de Beauce-Nord, Luc Provençal, et le député de Beauce-Sud, Samuel Poulin, ont annoncé ce matin l’implantation d’un nouveau point de service du Centre de justice de proximité (CJP) de Québec à Saint-Joseph-de-Beauce au cours des prochains mois. 

« Nous accueillons cette nouvelle avec beaucoup d’enthousiasme. Devoir entreprendre un processus judiciaire peut s’avérer stressant et intimidant. Les services qu’offrira le centre de justice de proximité contribueront à simplifier et faciliter le parcours des citoyennes et citoyens à travers le système de justice. Nous améliorons ainsi l’accès à la justice dans la région. Il s’agit d’une très bonne nouvelle », s'est réjoui Luc Provençal.

Plusieurs facteurs ont été analysés pour choisir la ville de Saint-Joseph-de-Beauce, notamment la disponibilité des locaux, l’accessibilité et la proximité des grands axes. L’arrivée de ce point de service permettra de remédier à l’absence d’autres ressources juridiques.

Cette annonce fait suite à celle du mois d’août dernier sur l’investissement de 9,1 M$ pour le déploiement de trois nouveaux centres de justice de proximité (Amos, Sherbrooke et Drummondville) ainsi que pour l’élargissement de l’offre de services dans certaines régions du Québec.

« Le gouvernement est à l’écoute des besoins des citoyennes et des citoyens et cette annonce en témoigne. En effet, nous répondons ainsi à une demande de la communauté. Rendre la justice plus accessible fait partie des volontés de notre gouvernement. Nous sommes donc très heureux que la Beauce soit parmi les nouvelles régions qui auront accès aux services d’un CJP », a ajouté Samuel Poulin.

Par ailleurs, soulignons qu’avec l’adoption de la Loi visant à améliorer l’accès à la justice en bonifiant l’offre de services juridiques gratuits ou à coût modique, les CJP pourront jouer un rôle accru. En effet, il leur sera possible d’offrir des conseils et des avis juridiques dès l’entrée en vigueur des règlements encadrant le tout. 

Les centres de justice de proximité offrent des services gratuits et confidentiels d’information juridique à tous les citoyennes et citoyens, quels que soient leurs revenus ou la nature juridique du problème rencontré.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 18h00

La date du procès de Marco Rodrigue sera établie ce mercredi

Suite à la seconde journée consacrée à l’enquête préliminaire dans le dossier de Marco Rodrigue, la date du procès sera fixée demain. Il devra ainsi répondre de trois chefs d'accusation: tentative de meurtre en utilisant une arme à feu, d'avoir occupé un véhicule où il savait que se trouvaient des armes à feu sans restriction et d'avoir eu en sa ...

durée Hier 6h00

Les trois Beauceronnes accusées de séquestration retrouvent la liberté

Lors de leur deuxième passage au Palais de justice de Saint-Joseph-de-Beauce, ce vendredi 19 avril, Kim Deblois, Kim Rancourt et Valérie Grenier ont retrouvé leur liberté sous conditions. En effet, les trois femmes, qui font face à des accusations de blessures, mutilations et séquestrations ont été libérées dans l'attente de leur retour en cour ...

22 avril 2024

Ouverture de l'enquête préliminaire dans l'affaire Rodrigue

L’enquête préliminaire dans le dossier de Marco Rodrigue a commencé ce lundi 22 avril au palais de justice de Saint-Joseph-de-Beauce. Monsieur Rodrigue est accusé de tentative de meurtre contre Catherine Giroux, agente de la Sûreté du Québec. Les événements se sont produits le 18 août 2021 alors que la policière l’avait intercepté pour une ...