Publicité

8 juillet 2020 - 10:30 | Mis à jour : 10:41

L'endroit serait mal desservi par Saint-Alfred

Lac Sartigan: le secteur veut s'annexer à Beauceville

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Toutes les réactions 11

Un groupe de citoyens, avec à sa tête les promoteurs des Développements du Lac Sartigan, vient d'envoyer une demande officielle d'annexion à la Ville de Beauceville parce que ce secteur, qui fait partie de Saint-Alfred, serait mal desservi par cette municipalité.

Depuis douze ans qu'ils travaillent à développer ce lieu pour en faire un espace de vie de qualité, les frères Rouan et Steeve Bilodeau estiment que Saint-Alfred offre seulement le « strict minimum » en services, ont-ils expliqué lors d'un entretien avec EnBeauce.com.

À l'heure actuelle, 25 résidences sont habitées alors que trois autres sont en construction. De plus, 40 terrains ont été vendus sur les 90 lots que compte ce quartier de villégiature résidentielle.

En outre, le lac abrite aussi sur ses rives les installations de NRJ Spa Nordique, également administrées par la famille Bilodeau qui compte quatre actionnaires.

Parmi les éléments de contention, les promoteurs sont particulièrement agacés par l'entretien des chemins de gravier pour accéder à l'endroit, autant durant la période estivale qu'hivernale.

« Certains clients du Spa nous ont indiqué qu'ils ne reviendraient jamais ici en raison de l'état pitoyable des rangs », de signaler Rouan Bilodeau qui précise que chaque demande de services adressée à Saint-Alfred reçoit toujours une réponse « lente et inefficace ».

Les résidents actuels du secteur, et qui seront appelés à être plus nombreux dans l'avenir, aimeraient bien que ces chemins soient asphaltés, une autre requête maintes fois présentée au conseil de Saint-Alfred, de dire à son tour Steeve Bilodeau, qui rappelle que leur entreprise a investi beaucoup d'argent pour donner à Saint-Alfred une source importante de revenus en taxes.

Les frères Bilodeau croient fermement qu'il serait plus profitable pour les citoyens de Saint-Alfred de fusionner avec Beauceville pour la pluralité des services et les avantages que cela procurerait mais ils n'attendront pas cette éventualité pour régler leur situation. D'où la demande envoyée à l'administration beaucevilloise.

« Quand t'as pas de vision, tu peux pas avancer », de faire remarquer Rouan Bilodeau.

Réaction du maire
C'est EnBeauce.com qui a appris au maire de Saint-Alfred, Jean-Roch Veilleux, la nouvelle de la demande d'annexion, lorsque joint pour obtenir ses commentaires sur la question.

Le premier magistrat, qui a rappelé que ce n'était pas la première fois qu'une telle demande était adressée à Beauceville, n'a pas voulu épiloguer sur le dossier.

« J'aime mieux ne pas faire de commentaires pour le moment car je ne sais pas comment cela va tourner », de dire le maire Veilleux qui entend consulter les membres de son conseil ainsi que le service du contentieux pour la suite à donner.  Il a toutefois indiqué que sa municipalité allait défendre ses intérêts « bec et ongles. »

Outre le lac lui-même, l'annexion comprendrait une partie du rang Saint-Guillaume et le quatre chemins de la route Fortin.

De son côté, lors de la séance du conseil du 6 juillet, la Ville de Beauceville a mandaté, l'aménagiste Gaston Lévesque de mener une étude technique pour faire l'analyse de la demande d'annexion déposée par les citoyens de Saint-Alfred concernés.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

11 réactionsCommentaire(s)
  • Tant qu'à moi ce serait NON ...Encore des gens avec le signe de $ Ils ont acheté les terrains autour du lac...Maintenant il n'est plus accessible...Alors pourquoi la ville de Beauceville payerait pour ces personnes...

    Bob - 2020-07-08 13:39
  • Ca ne sera pas mieux si c'est Beauceville qui s'en occupe. Vous avez simplement à regarder l'état des routes / rangs des alentours pour constater.

    De plus, Beauceville m'a déja dit qu'ils n'asphaltaient plus aucun rang, que ce devait être fait aux frais des résidents... à moins que ce soit différent quand on parle de gens plus aisés?

    Pierre - 2020-07-09 09:25
  • Pour moi, c'est clair; c'est un gros NON à asphalter le rang St-Guillaume!!! Depuis que ces nouveaux résidents ont débarqué dans le coin en saccageant le tour du Lac Rond (Sartigan), ceux-ci semblent croire qu'ils sont en ville; c'est un rang où on sort notre pitoune en VTT et en tracteur, un rang de cabanes à sucre, de chalets et de maisons ancestrales entouré de grandes terres de forêts d'épinettes, royaume des mouches noires et c'est comme ça comme l'aime! Alors si vous vouliez de l'asphalte, du petit confort comme si vous étiez en ville, fallait y pensez avant d'installer vos chalets de luxe dans les profondeurs d'une municipalité agricole et forestière.

    Guillaume - 2020-07-09 11:51
  • À titre de résidente du rang Saint-Guillaume, je souhaite mentionner que plusieurs propriétaires de lots de ce secteur ne partagent pas la vision du groupe de citoyen et des promoteurs des Développements du Lac Sartigan. Bien que leur demande d'asphalter le rang Saint-Guillaume nous concerne directement, ils ne nous ont jamais consultés afin de connaître notre vision du secteur.

    Nous sommes propriétaires de lot le long du rang Saint-Guillaume et nous ne voulons en aucun cas que le chemin soit asphalté jusqu'au quatre chemins du rang Saint-Guillaume et du rang Fortin. Le développement du Lac Sartigan ne nous amène jusqu'à présent que du désagrément :
    - Augmentation de la circulation dans les rangs ;
    - Non-respect de la vitesse permise et de la signalisation routière en place ;
    - Dérangement occasionné par des gens cherchant à se rendre au Lac Sartigan. Ceux-ci entre sur nos propriétés pour nous demander des renseignements et des directions ;
    - Bruit occasionné par les nouveaux résidents et la circulation.

    Asphalter le rang Saint-Guillaume ne ferait qu'ajouter à la problématique déjà en place.

    Si des gens souhaitent des conditions comme en ville, une meilleure étude de marché leur aurait permis de déterminer que Saint-Alfred, et de surcroît, le rang Saint-Guillaume n'est pas un secteur répondant à leurs besoins. Les propriétaires de lot de ce secteur ne partagent en rien « leur vision » et souhaite conserver la tranquillité et la qualité de vie qui caractérise ce secteur rural depuis longtemps.

    J’aimerais revenir sur ce commentaire : « Quand t'as pas de vision, tu peux pas avancer ». Il faut clarifier que ce n’est pas parce que l’on a « une vision » que l’on avance dans la bonne direction. Il faut arrêter de se cacher derrière des phrases toutes faites en espérant cacher ses intérêts personnels au détriment des intérêts de la collectivité.

    MC - 2020-07-09 16:44
  • Ce n’est pas d’hier que les rangs de St Alfred font pitié, par chance que nous avons un hiver qui comble les trous.

    Marc - 2020-07-09 20:46
  • Pleinement d'accord avec vous deux ( Pierre et Bod )
    les gens des villes s'installent en campagne et ils se croient roi et maître dans nos belles campagnes beauceronnes, s'ils ne veulent pas se conformer à nos us et coutumes qu'ils restent en ville

    Beauce - 2020-07-10 10:37
  • @ Guillaume
    parfaitement d'accord avec toi, j'ai adoré ton commentaire
    [email protected]

    Beauce - 2020-07-10 10:42
  • En espérant que les citoyens/payeurs de taxes du dit 4 chemins soient consultés. Il y a des gens pour qui ce coin de pays est une source de tranquillité et cela depuis des décennies.
    Il y a toujours un bout au développement résidentiel/commercial en milieu rural....

    Catherine - 2020-07-10 10:42
  • Il ne faudrait pas mettre tous les résidents du Lac Sartigan dans le même panier. Certains s’y sont installés tout simplement pour vivre tranquilles dans le bois, en sachant très bien que les rangs dans le bois sont en terre/gravier et en s’en accommodant fort bien. Cette histoire d’annexion avec Beauceville et d’asphaltage des rues et du rang St-Guillaume est discutée à chaque année entre les résidents du lac et ça ne fait toujours pas l’unanimité. De toute façon, je ne crois pas que ce serait nécessairement mieux avec Beauceville pour l’entretien des routes; on a qu’à regarder l’état du chemin du raccourci et du rang St-Alexandre (qui sont pourtant asphaltés) pour s’en rendre compte.

    Alfred - 2020-07-10 17:10
  • Merci « Alfred » de nuancer les propos rapportés dans l’article. L’enjeu c’est qu’une demande à Beauceville semble avoir été faite sans consulter les propriétaires directement touchés et concernés. C’est fâchant.
    Il a été difficile pour nous de voir le lac et ses alentours se développer pour faire place à un cartier résidentiel. C’était un spectacle désolant de leur voir se métamorphoser. Mais certains d’entre nous on pu se consoler en ce disant qu’il y avait assez de forêt entre ce nouveau développement et nos lots pour ne pas trop être affecté par ce changement et que chez nous, on pouvait encore choisir de protéger la nature, le patrimoine et le paysage rural. C’est pour ça qu’une demande d’asphalter devant nos lots n’est pas très bien accepté. On nous impose un paysage qui est bien loins de nos valeurs.

    C’est cependant rassurant de savoir que certains résidents du Lac Sartigan ont eux aussi à cœur de protéger la ruralité du secteur. Merci « Alfred » pour ton commentaire. On a besoin de gens comme vous pour protéger la qualité de vie que nous offre ce secteur.

    MC - 2020-07-14 15:23
  • J’ai un chalet au Lac Sartigan et je vie en ville. Je respecte grandement les valeurs rurales pour être natif d’un petit village. L’amélioration de la qualité des chemins dans les milieux ruraux est un enjeu partout au Québec. J’espère que nous trouverons le moyens d’améliorer les services sans se diviser.

    Simard - 2020-07-25 22:03