Publicité

14 octobre 2020 - 12:00

Conseil municipal

Près de 11 M$ de travaux de construction autorisés en septembre à Saint-Georges

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

La Ville de Saint-Georges a autorisé des travaux de construction et de rénovation de l’ordre de 10 993 585 $ pour un total de 191 permis et certificats, au cours du mois de septembre.

Parmi les plus importants chantiers, une entreprise à numéro prévoit la construction d’un bâtiment de trois étages au 10405, boulevard Lacroix. Le bâtiment, dont la superficie de plancher total sera de quelque 18 000 pieds carrés, est estimé à 3,1 M$.

Par ailleurs, l’entreprise Culture Wio a obtenu un permis pour la construction d’une serre de cannabis médical biologique. La serre de 15 000 pieds carrés, qui sera érigée au 100, avenue Saint-Jean-de-la-Lande, nécessitera un investissement de 1,8 M$.

Après les neuf premiers mois de l’année 2020, le Service d’urbanisme a autorisé 1554 permis de construction et rénovation pour une valeur de 77 257 409 $ soit une hausse de quelque 7 M$ comparativement à la période correspondante en 2019.

Les travaux autorisés jusqu’ici en 2020 permettront l’ajout de 178 unités de logement.

Un premier pas pour limiter les inondations
Après deux ans de négociation avec le ministère de l'Environnement et de la lutte contre les changements climatiques, la Ville de Saint-Georges obtient une première autorisation pour enlever un obstacle à la rivière Chaudière.

En effet, des travaux de retrait d'un chemin d'accès dans la rivière Chaudière sont prévus, suivant le plan d'action du gouvernement pour contrôler les inondations.

Ce banc de gravier se situe en amont de l'île Pozer en centre-ville, du côté sud-ouest. Son retrait devrait permettre de limiter l'accumulation de glace.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.