Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Offert par Manac

Un premier 50 000 $ pour la restauration du pont de Notre-Dame-des-Pins

durée 08h00
17 février 2021
2ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Léa Arnaud
email
Par Léa Arnaud, Journaliste

La municipalité de Notre-Dame-des-Pins a lancé officiellement une campagne de financement auprès des entreprises privées de la région afin de compléter le montage financier pour la réfection du pont couvert Perrault.

Ainsi, Charles Dutil, président de Manac Inc. a confirmé sa participation au projet avec une contribution de 50 000 $.

Plusieurs ministères, organismes et associations se sont alors concertés afin de concrétiser ce projet d’envergure estimé à 2,5 millions de dollars. Les travaux se réaliseront à l’été 2021.

L’objectif est d’amasser 300 000 $ auprès des entreprises d’ici. Engagée dans la communauté beauceronne, Manac reconnaît que la réfection du pont couvert est absolument nécessaire, notamment pour les nombreux sportifs et touristes qui l’empruntent.  

Pour la mairesse et porte-parole de la campagne,  Lyne Bourque, la réfection du pont, emblématique de sa municipalité et de la Beauce, est cruciale. « L’administration municipale travaille d’arrache-pied, depuis sa fermeture en 2018, afin de ficeler toutes les étapes nécessaires à sa réouverture. »

Celui-ci, le plus long en son genre au Québec, a évidemment une valeur patrimoniale et historique inestimable.

Son apport socio-économique pour la région touristique est particulièrement important. Le pont est intégré à l’intérieur du sentier inter régional de motoneige 55 qui relie la Beauce au Vermont. Il permet également un lien entre la rive Est et Ouest de la Chaudière, et ce, pour les quads et les motoneiges. Enfin, avec l’achèvement imminent de la vélo-route reliant la Beauce à Lévis, la réouverture du pont assurera la pérennité de la route verte #6 et du sentier des jarrets noirs.

Selon plusieurs, le pont, icône du cyclotourisme en Beauce, n’était plus le même depuis qu’il ne pouvait être visité de l’intérieur. Ce projet aura définitivement des retombées positives majeures pour le tourisme en
région.

À lire également:
Réfection du Pont Perreault: des plans et devis avant la fin de l'année

commentairesCommentaires

2

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

  • RB
    Roger Boulard
    temps Il y a 3 ans
    Merci Monsieur Dutil et merci à Manac, en tant que résident de Notre-Dame-des-Pins je suis fier de notre pont et je m'ennuyais grandement de ne plus pouvoir m'y promener. En espérant que votre exemple sera largement suivi par d'autres entreprises de la région.
    Roger Boulard
  • AV
    André Vertefeuille
    temps Il y a 3 ans
    Très bonne décision. Pratiquement tous ces ponts ont disparu. Ça a vraiment une valeur patrimoniale et historique. Bravo.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 17h00

Un nouveau projet de construction sur le boulevard Lacroix

Des travaux de prolongement de services sont actuellement en cours à l'arrière du centre Dixtraction et des assurances Promutuel sur le boulevard Lacroix à Saint-Georges. Propriétaire des terrains, l'entreprise de construction Raymond Poulin Inc., a confirmé à EnBeauce.com, que le but des travaux étaient de faire évoluer la rue privée en une ...

durée Hier 12h00

Coupe forestière dans le rang Chaussegros: Saint-Simon-les-Mines fait une mise au point

La Municipalité de Saint-Simon-les-Mines vient de publier sur sa page Internet une mise au point à la suite de l'article paru dans le journal La Presse du 10 juin, sous le titre Une forêt «à forte valeur écologique» en partie rasée pour 100 00 $. On y traite de la coupe forestière sur un lot cédé gratuitement par le gouvernement à la localité, situé ...

durée Hier 6h00

Ouverture d'un centre intergénérationnel à Saint-Benoît-Labre

La Municipalité de Saint-Benoît-Labre a procédé, mardi, à l'inauguration officielle de son Centre intergénérationnel Desjardins, un ancien bâtiment qui a été transformé afin de recevoir la Bibliothèque l’Envolume au rez-de-chaussée.   C’est un grand pas pour cet établissement, qui était située au sous-sol de l’hôtel de Ville depuis plus de ...