Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Conseil municipal

Saint-Georges: des citoyens se mobilisent pour maintenir la piste de ski de fond dans l'ouest

durée 06h00
30 novembre 2021
Léa Arnaud
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Léa Arnaud, Journaliste de l’Initiative de journalisme local

Une dizaine de citoyens de Saint-Georges se sont présentés hier soir au Conseil municipal afin de manifester leur mécontentement quant à l'annonce à venir pour la fermeture de la piste de ski de fond située dans le secteur ouest.

En effet, la Ville doit émettre aujourd'hui un communiqué de presse indiquant la fermeture, pour un an seulement, du sentier de ski de fond qui se trouve près de l'école des Deux Rives. Cela en raison d'un manque important de main-d'œuvre.

Cependant, certains citoyens ont su la nouvelle avant l'annonce officielle et ont organisé une pétition pour s'opposer à cette décision. Serge Denoncourt fait partie des citoyens qui ont pris la parole hier soir. C'est lui qui est à l'origine de ce document qui a été signé par plus de 340 personnes. Il a pris place au micro devant l'ensemble du conseil pour partager son opinion, soutenu par des commentaires de signataires.

« Parce que cette piste est gratuite, elle permet à tous de faire gratuitement une activité autre que le patin », a-t-il lu. « Cette piste de ski de fond est un joyau pour notre ville, un petit sentier en pleine ville qui nous permet de pratiquer un sport accessible à tous les âges  et de toute catégorie. Ce serait vraiment dommage que la ville abandonne ça. »

Il a également souligné qu'un partenariat privé permet aux skieurs de se stationner et d'avoir des services près de cette piste.

« Pour avoir parlé avec des gens qui l'ont fait, déblayer la piste, c'est quatre heures d'ouvrage », d'ajouter le porte-parole. Il s’est dit prêt à apporter des solutions et demandait la clémence des élus pour prendre une décision. 

Par la suite, le maire de la ville de Saint-Georges, Claude Morin, a remercié le citoyen pour son engagement et sa présence. Il a aussi indiqué comprendre le cri du cœur que ce dernier est venu porter au conseil. 

« Ce n’est pas de gaieté de cœur, si j’avais les ressources je le ferais », de souligner le maire qui a insisté sur le fait que la ville doit faire face à un important manque de main-d'œuvre, «comme toutes les entreprises.» Il s’en est même remis au gouvernement en disant que le provincial et le fédéral devaient « ouvrir les vannes ».

L’espace Carpe Diem demande beaucoup de personnel, d’après ce qu’a indiqué Claude Morin. La ville devait d’ailleurs installer cette année des tapis glacés qui auraient permis de récupérer des travailleurs pour d'autres tâches, notamment l'entretien de ladite piste de ski de fond. Mais l’entreprise chargée du projet n’a pas pu obtenir certains morceaux en provenance d’Europe pour le moment. Il s’agit donc d'une question de temps. C’est pour cette raison qu’il est précisé que ce sentier est seulement fermé cette année.

L’ensemble des élus ont accepté de s’entretenir avec des représentants de la pétition pour demander le maintien de la piste de ski de fond secteur ouest. Cela n’empêchera pas la suspension annoncée aujourd’hui, mais elle pourrait permettre de trouver une solution pour la suite. Une rencontre est prévue très prochainement.

Notons que les citoyens seront invités à se rendre au Club Rendez-vous pour pratiquer cette activité sportive.

commentairesCommentaires

13

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

  • SR
    Sylvain Roy
    temps Il y a 1 an
    St-GG croule sous sur les surplus financiers grâce aux subventions du gouvernement et aux nombreux permis de constructions qui se donnent depuis 2-3 ans, et ils ont pas les moyens de payer quelqu'un pour entretenir une piste de ski de fond 4 mois/12 mois par année maximum? Est-ce une ville ou un petit village? Facile de mettre la faute sur la main d'œuvre et non sa gestion à l'interne. C'est une vrai blague et un manque de vision encore une fois du maire qui veut plus encore plus d'immigrants comme si ça réglait tout ? Voyons donc! Affiche des postes à la ville et avec une bonne rémunération et tu vas avoir des gens pour faire le boulot. Anyway, ce conseil se fou de l'Ouest depuis longtemps.
  • G
    Ghislaine
    temps Il y a 1 an
    La ville ne ferme pas par manque de main d'œuvre, mais par CHOIX dans la gestion de sa main d'œuvre. Facile de toujours mettre la faute sur les autres. Bien des employés iraient avec un bonus, mais la ville s'en fou. Plus facile de chialer que de trouver des solutions à l'interne pour ce maire.
  • AB
    Action Bronson
    temps Il y a 1 an
    Manque de Main-d'oeuvre??? C'est vrai qu'il y a une pénurie, mais le problème se situe plus au niveau de l'allocation des ressources.

    Pourquoi les employés de la ville ont du temps pour faire des décorations de noël mais pas pour la piste de ski de fonds?
    Pourquoi les employés de la ville ont du temps pour travailler sur une candidature pour les jeux du Québec, mais pas pour la piste de ski de fonds?
    Pourquoi les employés de la ville ont du temps pour travailler sur des sentiers illuminés (Halloween et Noël), mais pas pour la piste de ski de fonds?

    Gestion des priorités. Si le service des loisirs de la ville était à l'écoute de ses citoyens, il cesserait de se regarder le nombril et allouerait les ressources là où les citoyens le veulent : Piste de ski de fonds.
  • T"HM
    Tim "Dr. Hook" McCracke
    temps Il y a 1 an
    Voyons Ville de St-Georges? Avec l'arrêt des glissades au centre de ski, la pause dans le ski de fonds... Comment tu veux combattre la pénurie de main d'oeuvre quand tu diminue ton offre pour attirer et retenir le monde ici? Ce n'est pas une caserne de pompier qui rends St-Georges attrayant.
  • S
    Steve
    temps Il y a 1 an
    Morin dit ouvertement que la priorité est l'espace Carpediem
    pas pire on ouvre d'autre infra loisir pour en fermer d'autres
  • K
    Keven
    temps Il y a 1 an
    Si le maire avais mis des fameuse œuvre d'art le long du sentier à la par exemple il s'en occuperait des sentiers. Quand c'est le temps de collecter de l'argent et de demander de l'argent au gouvernement pour des bâtiments qui ont pas de sens la ville est là. Le ski de fond sa rapporte pas d'argent on ferme.
  • J
    Josée
    temps Il y a 1 an
    Encore un autre service de moins dans l'ouest, je suis vraiment plus que déçue!!!!
  • CD
    Claude Dutil
    temps Il y a 1 an
    Félicitations et merci aux citoyennes et citoyens, qui font des représentations auprès des membres du conseil municipal de Ville de Saint-Georges, pour le maintien en opération de la piste de ski de fonds du secteur ouest. Le manque de main-d'oeuvre est la raison invoquée pour en justifier la fermeture. Tant qu'à y être, pourquoi ne pas en attribuer la faute à la COVID-19. Alors que l'on ajoute annuellement, entre autres, des jeux d'eau, et certains plateaux de loisirs dans différents quartiers de la ville, et ce, pour ajouter à la qualité de vie des gens et pour rapprocher les activités de loisirs des gens, on se permet de fermer une piste de ski de fonds située en pleine ville, et utilisée par plusieurs adeptes de ce sport d'hiver. Décision injustifiée à mon sens, et ce, pour différentes raisons dont je ne ferai pas l'énumération ici. Remarquer que je suis d'accord avec l'amélioration et l'ajout des équipements de loisirs, mais pas au prix de supposément devoir en fermer qui sont populaires.
  • S
    Sylvie
    temps Il y a 1 an
    Bonjour, Vous avez du personnel pour tennis et ski alpin?
    Peut-être rémunérer une ou deux personnes retraitées pour entretenir les pistes de ski de fond.
    Merci de poursuivre les démarches!
  • MDL
    Mme de L'Ouest
    temps Il y a 1 an
    Très dommage et faux. car si les élus demandaient à le voir, l'horaire d'entretien était fait et complet incluant pendant les Fêtes.

    Du temps pour installer les pancartes et u e motoneige achetée l'an passer pour cela je ne crois pas que ce soit très approprié ni rentable...

    Impression que c'est la direction des services qui ne veut plus s'occuper de cela.

    Et le club rdv c'est payant et loin de la ville : Ville St Georges nous le remboursera comme c'est pas une question d'argent ?
  • RV
    Robert Veilleux
    temps Il y a 1 an
    Ça fait 45 ans que je profite de cette merveilleuse piste de ski de fond, j’aime skier au club rendez-vous, mais la piste qui traverse le parc des sept chûtes est unique, c’est un véritable paradis de 5 km à travers une forêt d’érable et de conifères au cœur de la ville, un joyau à protéger d’autant plus essentiel à notre santé physique et mentale dans le contexte actuel. Rien contre la raquette, mais le ski de fond est un sport familial beaucoup plus intéressant et exigeant physiquement.
  • AB
    André Beaupré
    temps Il y a 1 an
    Bonjour
    J`aimerais avoir l`adresse internet où nous pouvons signer cette pétition car je suis un gros utilisateur de celle-ci, et je savais même pas qu`elle était menacée.
  • S
    Sophie
    temps Il y a 1 an
    Les signeurs de pétition ... Où étiez vous quand il était temps de présenter un candidat contre Morin? Là est le vrai problème ... aucune démocratie à St-Georges.... ca fait plusieurs mandats qu'il a par non choix... On voulais pas de lui au provincial... On voulais pas de lui au fédéral... Et on lui ouvre la porte grande ouverte à la ville???? Venez surtout pas vous plaindre
AFFICHER PLUS AFFICHER MOINS

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 17h00

Beauceville coupe les fonds à sa Corporation de développement industriel

La Ville de Beauceville vient de suspendre « tout transfert de fonds relatifs à de nouvelles ententes (demandes) » à sa Corporation de développement industriel (CDIB), compte tenu que les programmes administrées par cette dernière « font actuellement l'objet de vérifications légales. » C'est le sens d'une résolution adoptée hier soir en séance de ...

3 décembre 2022

Relocalisation du Bistro d’Adstock: un bel exemple de collaboration

Le restaurant Le Bistro d’Adstock, situé dans le secteur de Saint-Méthode, se relocalise dans un nouveau bâtiment pour offrir une plus grande superficie et ainsi mieux répondre aux besoins de la clientèle. Occupant maintenant le local qui abritait autrefois le bar Le Sergiri, ce déménagement représente un investissement de près de 300 000$. Ce ...

29 novembre 2022

Saint-Georges souhaite prolonger la 25e Avenue

La Ville de Saint-Georges procédera à une demande d’autorisation de travaux auprès du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques afin de procéder à l’ajout d’un ponceau dans le ruisseau d’Ardoise. Ces travaux ont pour objectif de permettre le prolongement de la 25e Avenue au sud de la 127e Rue. Ce projet, qui ...