Publicité

14 décembre 2021 - 08:00

Adoption du budget 2022

Sainte-Marie: augmentation moyenne de 2,67% du compte de taxes

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

L'augmentation moyenne du compte de taxes du secteur résidentiel à Sainte-Marie-de-Beauce sera de l'ordre de 2,67% pour l'année 2022. L'an dernier, la hausse avait été fixée à 1,51%.

C'est ce qui ressort du nouveau budget de la ville qui a été adopté hier soir par les élus du conseil de l'endroit. Il atteint 27 971 916 $ comparativement à 26 445 659 $ en 2021. 

Selon le plus récent rôle d'évaluation, la valeur moyenne d'une résidence à Sainte-Marie se situe à 229 134 $ tout secteur confondu, ce qui veut dire que le compte de taxes s'élèvera à 3 107 $ l'an prochain, soit une augmentation de 80 $.

L'administration avise que ce calcul tient compte des maisons démolies en raison des inondations, pour un montant de 4 280 800 $, et l'ajout de quinze (15) nouvelles pour un montant de 3 964 530 $.

« Dans la majorité des cas, l'augmentation [du compte de taxes] sera inférieure puisque la valeur d'une même résidence n'a pas varié », a dit le maire Gaétan Vachon lors de la présentation du document financier.

Il a aussi indiqué que les tarifications des services d'aqueduc et d'ordures ont dû être ajustées, et ce, afin de tenir compte de l'augmentation des coûts d'opération et de la diminution du nombre de résidences.  Ainsi, l'augmentation est de 5 $ pour l'aqueduc (206 $) et de 25 $ pour les ordures (245 $). « L'hygiène du milieu coûte très cher! », a fait remarquer M. Vachon. 

Pour la planification du budget 2022, la Ville de Sainte-Marie a pris en considération la mise à jour du nouveau rôle d'évaluation déposé par la MRC de La Nouvelle-Beauce établissant maintenant une valeur imposable de 1 488 572 500 $, soit une augmentation de 2,2 % par rapport à la valeur au rôle utilisée dans le budget 2021.

Cette valeur a ensuite été augmentée de 31 183 730 $ pour tenir compte de l'arrivée du Cégep Beauce-Appalaches, évalué de façon conservatrice à. 15 M$, et la construction de deux immeubles à logements (124 au total)  évalués à 16,5 M$.

Les prévisions de revenus sont à la hausse de 1 526 257 $ alors que les dépenses seront plus importantes de 1 383 729 $, totalisant 25 653 213 $.

La taxe spéciale qui, depuis son imposition en 2004, aura permis l'apport de financement comptant pour la valeur de plus de 16,5 M$ d'immobilisations, sera augmentée de 515 500 $ totalisant plus de 1,5 M$ en 2022. « Cette augmentation nous permettra donc de faire l'acquisition d'immobilisations sans recourir à l'endettement » de signifier le premier magistrat.

Programme d'immobilisations
En 2021, la Ville a procédé à différents travaux qui ont permis de rehausser des voies publiques: 

► Avenue Baronet (réfection des services municipaux); 
► Section du boulevard Taschereau Nord (réfection complète incluant l'ajout d'un trottoir);
► Avenue Sainte-Anne (réfection complète incluant l'ajout d'une piste cyclable);
►  Section est de la route Chassé (construction d'un poste de pompage, réfection complète incluant l'ajout d'une piste cyclable et prolongement des services municipaux jusqu'à la route Saint-Martin);
► 1re rue du Parc-industriel (prolongement des services municipaux);
► Rue Turmel (prolongement des services municipaux); 
► Avenue Saint-Georges (réfection des services municipaux);
► Rang Saint-Gabriel Nord — Secteur Lac Marcoux (réfectionde la voirie);
►  Rang Saint-Etienne Sud (réfection de 23 ponceaux). 

Au niveau des infrastructures en loisir, une terrasse extérieure adjacente aux terrains de Dek hockey a été aménagée, la passerelle reliant le parc Carter à l'avenue du Ruisseau a été reconstruite et le terrain de soccer Grande Allée est maintenant éclairé, a poursuivi le maire Vachon.

 Pour la prochaine année financière, les projets majeurs seront : 

► Réfection des services municipaux de l'avenue Dupuis et de l'avenue Gilbert;
► Prolongement des services municipaux de la route Saint-Martin;
► Réfection des rues et avenues suivantes : avenue de la Sablière, rue des Merisiers, boulevard des Peupliers, avenue des Lilas.
► Eclairage urbain;
► Réhabilitation d'égoutsanitaire;
► Remplacement de deux soufflantes à la station d'épuration;
► Réfection de la conduite de refoulement du poste Chassé vers les étangs;
► Installations électriques sur le terrain de l'ancienne MRC;
► Modernisation des parcs;
► Acquisitions de terrain;
► Achat d'un souffleur amovible pour les travaux publics;
► Remplacement des chaudières électriques au Centre Caztel. 

D'autre part, en correlation avec sa vision future de la Ville, le conseil municipal et son administration ont poursuivi leurs démarches visant à relocaliser les infrastructures municipales (hôtel de ville, bibliothèque et caserne) à l'extérieur de la zone inondable et travaillé de concert avec des firmes de professionnels en aménagement urbain et en environnement pour déterminer les avenues possibles du futur centre-ville.

« En considération des nouvelles règlementations applicables en zone inondable, le résultat de ces études permettra de dresser un portrait global de ce qu'il sera possible de réaliser et d'ainsi établir un plan d'action clair répondant aux besoins de la population », a déclaré Gaétan Vachon.

Il a souligné le fait que son administration ne précipitera pas ces constructions importantes sans « l'obtention d'aides financières. C'est pourquoi nous demeurerons àl'affût de tout programme d'aide gouvemementale pouvant nous être profitable. »  Les trois bâtiments coûteront au bas mot 35 M$.

« 2021 est une année où encore une fois, la pandémie de la COVID-19 aura été maître de notre quotidien, nous obligeant à revoir régulièrement nos façons de faire en conformité avec les règles sanitaires en vigueur. Heureusement, l'arrivée du vaccin et du passeport vaccinal aura permis un retour à une vie plus normale, notamment au niveau des services aux citoyens et des activités de loisir », a fait remarquer le maire de Sainte-Marie-de-Beauce.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.