Publicité

13 décembre 2021 - 20:00 | Mis à jour : 21:13

Présentation du budget 2022

Taxes foncières à Saint-Georges : une augmentation de 0.6 %

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

Toutes les réactions 3

En séance extraordinaire ce soir, le conseil de Ville Saint-Georges a adopté le budget 2022 qui majore la taxe foncière générale de 0.6 %, la faisant passer de 0,7510 $ à 0,7555 $ du 100 $ d'évaluation.

Pour 2022, le budget total de Saint-Georges s'élève à 53 327 756 $, une hausse de 9,3% par rapport à l'an dernier. 

Cette hausse prend en compte l’indice des prix à la consommation (IPC) au Québec de 5,1 % pour les 12 derniers mois et les hausses importantes de certains services, notamment au niveau de la Régie intermunicipale (+14,5 %), la Sûreté du Québec (+5,5 %), le nouveau contrat de déneigement (+14,5 %), les assurances (+50,9 %) et Hydro-Québec (+4,0 %). 

« Nous avons réussi, grâce à une rigueur budgétaire stricte dans un contexte inflationniste sans précédent, à ce que le taux d’augmentation de 53% des comptes de taxes soit sous l’IPC. Tandis que pour les autres, l’augmentation du compte de taxes est plus élevée, car directement reliée à une variation d’évaluation supérieure à la moyenne », d’expliquer la Ville par voie de communiqué de presse.

Ainsi, pour une maison moyenne évaluée à 207 405 $, le compte de taxes augmentera de 111 $ (+4,90%) pour les secteurs desservis et de 103 $ (+5,03%) pour les secteurs non desservis. Pour le secteur Saint-Jean-de-la-Lande desservi, ce sera une augmentation encore plus importante qui est de 229 $, +8,18 %. 

Notons que cette année, les paiements se feront en quatre versements au lieu de trois, un en mars, un autre en mai puis en juillet et en septembre 2022.

Lors de la présentation de son budget, la Ville a précisé que ce budget ne tient pas compte des 3,2 millions $ supplémentaires prévus qui devront être versés au gouvernement en compensations financières pour être autorisés à développer le parc industriel de l’est durant les prochaines années si la réglementation actuelle ne change pas. « Jusqu’à maintenant, nous avons déjà déboursé plus de 700 000 $ en compensation. »

Nouveau rôle d’évaluation foncière 2022-2023-2024
Conformément à la Loi sur la fiscalité municipale, un nouveau rôle d’évaluation a été déposé le 29 octobre dernier. Les valeurs inscrites dans celui-ci correspondent aux conditions du marché en date du 1er juillet 2020. Ainsi, la valeur totale du parc immobilier de la Ville de Saint-Georges atteint un nouveau sommet, passant de 3 562 868 113 $ à 3 886 844 100 $ en hausse de 9,09 %.

Plan triennal d’immobilisations (PTI)
Le PTI 2022-2023-2024 s’élève à 96 811 765 $ tout en conservant toujours le ratio du service de dette sur les charges en dessous de 15 % tel qu’exigé par la politique de gestion de la dette. Les prévisions donnent d’ailleurs un ratio de 11,18 % pour 2022, de 11,61 % pour 2023 et de 13,57 % pour 2024.

Parmi les principaux projets d’immobilisations prévus en 2022, la Ville de Saint-Georges a prévu 12,6 M$ pour le prolongement des services municipaux, branchements et réfection d’aqueduc et d’égouts, 3,9 M$ d’aide financière au CSSBE pour la construction du complexe aquatique ainsi que 2,9 M$ pour l’amélioration des réseaux routier, cyclable et piétonnier.

D'importants travaux doivent également être entrepris pour la mise aux normes de l’usine d’épuration, cela pour un montant de deux millions de dollars. À ce propos, la Ville espère pouvoir commencer les travaux à l’automne prochain.

À l’avenir, il est envisagé des investissements de 34,6 M$ en 2023, essentiellement pour l’usine d’épuration. Par la suite, des investissements de 37,6 M$ sont prévus pour éventuellement rénover le centre de ski de Saint-Georges et encore pour l’usine d’épuration, cela en 2024.

À lire également:
Saint-Georges: une importante hausse de taxes à prévoir, avise le maire

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

3 réactionsCommentaire(s)
  • Vous avez voulu Morin par acclamations... Ben c ca

    Mike - 2021-12-13 20:43
  • Pas un mot sur les surplus de la ville dans un coffre depuis des années? Les entrées de nouvelles taxes de tous ses nouveaux permis? Les augmentations de salaires des employés dans les récentes conventions collectives? Pas un mot sur le 2M$ du gouvernement du Québec versé à la ville pour la COVID-19? Morin refile la facture aux citoyens...et ce 1 mois après avoir été élu par acclamation. Aucune opposition au conseil et tout le monde applaudie! Il faudrait une équipe plus allumé sur la gestion d'une ville.

    Jacques Roy - 2021-12-13 20:55
  • 48% des contribuables ont une hausse supérieure à 5% (IPC QC = 5,1%).
    Pourquoi (encore) un surplus de 2,931,000$ (5,5% du budget) ? Un budget à "ZÉRO" aurait permis d'éviter une hausse importante du compte de taxes. Ah oui, on aime payer "les choses CASH" !
    Hormis Secteur EST, tous les autres secteurs ont une augmentation variant de 5 à 12% (rappel: IPC est à 5%).
    Pendant ce temps-là, le rôle d'évaluation a augmenté de 11 à 12%... et la Ville en profite.
    Si les grandes villes (Montréal et Québec) se limitent à 2% à 2 1/2%, pourquoi St-Georges n'est pas capable de faire la même chose ?
    Seule consolation: 4 versements au lieu de 3.

    Payeurs de taxes - 2021-12-14 13:09