Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

La Ville de Saint-Georges réagit

Des colporteurs sans permis circulent sur le territoire

durée 06h00
20 avril 2023
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par Salle des nouvelles

Dans un communiqué, la Ville de Saint-Georges a informé ses citoyens que des colporteurs sans permis de la Ville circulaient actuellement sur le territoire. 

Les représentants de l'entreprise offrent une vérification gratuite de l'entretoit de votre résidence. Après inspection, ils prétendent que des travaux importants d'isolation doivent être réalisés dans votre domicile. 

La Ville de Saint-Georges tient à préciser qu'aucune entreprise n'a obtenu de permis pour effectuer du colportage pour des vérifications dans l'entretoit des résidences. Si vous recevez la visite des représentants de cette entreprise, il est suggéré de contacter la Sûreté du Québec au 310-4141. 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 12h15

Saint-Georges: les employés municipaux en grève générale illimitée depuis ce matin

Les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs municipaux de la Ville de Saint-Georges (CSN), qui représentent les salariés du service des loisirs et de la culture, ont déclenché ce matin leur grève générale illimitée. « On peut se poser la question: est-ce que la Ville de Saint-Georges veut vraiment régler? Lundi, le maire (Claude ...

27 février 2024

Deux nouveaux projets de logement autorisés à Saint-Georges

La Ville de Saint-Georges vient de donner son autorisation à la mise en chantier de deux projets de développement résidentiel sur son territoire.   Pour le premier, le promoteur érigera huit habitations de huit logements sur la 22e avenue et la 156e rue. L'investissement est de 16 M$. Une seconde entreprise procédera à un prolongement de 240 ...

27 février 2024

Les employés des loisirs demandent plus d'efforts à leur employeur

Lors du conseil de ville de Saint-Georges, ce lundi 26 février, une vingtaine d'employés du service des loisirs et de la culture étaient présents pour montrer leur mécontentement face aux négociations.  En effet, ces derniers estiment que les dernières offres ne sont pas assez satisfaisantes. Lors du traditionnel tour de table sur les réunions ...