Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Les citoyens réclament sa démission

Jean-Roch Veilleux entend terminer son mandat comme maire de Saint-Alfred

durée 12h00
17 janvier 2024
Sylvio Morin
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

La centaine de citoyens de Saint-Alfred qui ont réclamé la démission de leur maire, Jean-Roch Veilleux, hier soir lors de la houleuse séance du conseil municipal de la localité, devront attendre qu'il termine son mandat avant de partir.

C'est du moins ce que le principal intéressé a laissé savoir, durant la période des questions.  

C'est le propriétaire du NRJ Spa Nordique, Rouan Bilodeau, qui a principalement mené la charge à ce sujet, lorsqu'il a demandé au premier magistrat s’il avait l’intention de «prendre sa retraite» pour céder sa place, ce qui a provoqué un tonnerre d'applaudissements de l'assistance. « Vous pouvez applaudir. Ma retraite est pour bientôt. (Après la fin de mon mandat), vous vous arrangerez avec vos troubles », a rétorqué M. Veilleux qui entend finir son terme en 2025, après quoi, il ne se représentera pas.

Le citoyen Bilodeau a profité de la tribune pour annoncer qu'il déposera sa candidature afin de combler un des deux postes de conseillers qui sont présentement vacants à la table des élus — le siège No 1 est sans représentant depuis plusieurs semaines et fera l'objet d'une élection partielle le 24 mars. Le plus récent départ est celui de l'échevin Pascal Maheux, au siège No 6, qui n'a pu se rallier à l'adoption du budget 2024 en décembre dernier.

Le poste de conseiller No 3 deviendra aussi disponible, a indiqué hier soir la directrice générale de la Municipalité, Émilie Gagné, puisque l'élue qui l'occupe, Line Lachapelle, a été absente lors des trois dernières séances.

D'ailleurs, les effectifs réduits à la table du conseil mardi ont fait en sorte que la demande d'étude pour un regroupement municipal qui était à l'ordre du jour — un groupe de citoyens de Saint-Alfred pousse l'idée d'une fusion, possiblement avec Saint-Victor — a été remise à la prochaine séance, compte tenu du vote nul. En effet, le maire Veilleux et le conseiller Gilles Perreault ont voté contre, alors que les échevins Dave Bolduc et Chantal Rodrigue étaient favorables. La décision a provoqué une pluie d'injures venant de la salle, fortement dirigées vers le maire.

L'idée de fusion ou de regroupement n'est pas nouvelle à Saint-Alfred. Déjà, en 2020, des résidents avaient acheminé une demande d'annexion à la Ville de Beauceville, pour une partie du territoire alfredois, qui comprend le Lac Sartigan. En tête de cette demande, on retrouvait Rouan Bilodeau.

Par ailleurs, devant l'insistance de plusieurs citoyens dans la salle, le conseil a accepté de faire une présentation spéciale du budget 2024, avec force détails, lors de la séance du 5 février prochain.

Enfin, les élus ont adopté une résolution afin de payer une compensation financière de 5 884 $ au ministère de l'Environnement, ce qui permettra d'entreprendre les travaux de réfection du ponceau du rang 1. La Municipalité ira en appel d'offres au cours des prochaines semaines. Rappelons que les travaux demanderont des déboursés de près d'un million de dollars, financés par le gouvernement du Québec.

À lire également

Taxes municipales à Saint-Alfred: la hausse importante attribuable aux taux d'intérêt, selon le maire

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


27 février 2024

Deux nouveaux projets de logement autorisés à Saint-Georges

La Ville de Saint-Georges vient de donner son autorisation à la mise en chantier de deux projets de développement résidentiel sur son territoire.   Pour le premier, le promoteur érigera huit habitations de huit logements sur la 22e avenue et la 156e rue. L'investissement est de 16 M$. Une seconde entreprise procédera à un prolongement de 240 ...

27 février 2024

Les employés des loisirs demandent plus d'efforts à leur employeur

Lors du conseil de ville de Saint-Georges, ce lundi 26 février, une vingtaine d'employés du service des loisirs et de la culture étaient présents pour montrer leur mécontentement face aux négociations.  En effet, ces derniers estiment que les dernières offres ne sont pas assez satisfaisantes. Lors du traditionnel tour de table sur les réunions ...

27 février 2024

Infrastructures d’eau: plus de 5,5 M$ octroyés à la Ville de Beauceville

C'est par voie de communiqué de presse que le député de Beauce-Nord, Luc Provençal, a annoncé ce matin, au nom de sa collègue ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest, des aides financières totalisant 5 585 221 $ à la Ville de Beauceville, pour qu'elle puisse effectuer divers travaux d’infrastructures d’eau sur son territoire. Les ...