Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Ville de Beauceville

Travaux sur la 9e avenue: la facture grimpera de 250 000$

durée 17h00
18 juin 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Sylvio Morin
email
Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

La facture des travaux majeurs de réfection, qui ont présentement cours sur la 9e avenue à Beauceville, sera plus élevée d'au moins 250 000 $, pour le remplacement d'un ponceau, qui n'était pas prévu dans le devis d'exécution.

C'est ce qu'a confirmé hier soir le directeur général de la Ville de Beauceville, Serge Vallée, lors de la séance régulière du conseil municipal.

Il s'agit d'une calvette de fort gabarit, enfouie assez profondément sous la surface, ce qui explique notamment le coût élevé pour son remplacement. La structure avait atteint sa «fin de vie utile», a signalé M. Vallée.

Rappelons que c'est l'entrepreneur Excavation Bolduc, de La Guadeloupe, qui a obtenu le contrat de réfection de la 9e avenue (au montant de 1 992 968 $), qui consiste à refaire les canalisations d'eau et d'égout, entre la 139e et la 155e rue. Les travaux, qui ont débuté en avril, se poursuivront tout l'été.

L'autre chantier d'envergure en cours à Beauceville est celui sur la 40e avenue et la 84e rue, dans le secteur Ouest. Hier soir, les élus ont autorisé une dépense supplémentaire de près de 30 000 $ pour ajouter des entrées de services municipaux (eau et égout) aux terrains vacants du secteur, dont on prévoit qu'il y aura construction de résidences.

Toujours en travaux publics, Beauceville effectuera en régie interne la réparation de trottoirs, sur une longueur de 300 mètres, de l'intersection de la 125e rue et du boulevard Renault, jusqu'au numéro civique 556 de ce boulevard, soit en plein centre-ville dans le secteur du pont. La Municipalité a rétropédalé sur le projet initial, qui était d'une longueur de 800 mètres, après avoir reçu des soumissions, suite à l'appel d'offres lancée pour ces travaux, beaucoup trop élevées par rapport aux estimations préalables de la Ville.

Enfin, c'est le ministère des Transports du Québec qui verra à réparer les trottoirs de chaque côté du Pont J-A Fortin, qui sont littéralement en train de se désagréger. La réfection avait été prévue avant le début de l'hiver dernier, mais n'avait finalement pas été entreprise. L'administration beaucevilloise demandera au MTQ quand il entend procéder aux travaux.

Maison Félix-Georges-Fortier

La Ville de Beauceville ira en appel d'offres pour les travaux d'immunisation contre les inondations, de la Maison Félix-Georges-Fortier, une résidence victorienne sise sur l'avenue Lambert et classée bâtiment patrimonial, qui sera au centre du projet récréotouristique de la Corporation du Quartier de la débâcle de Beauceville.

La municipalité agit comme intermédiaire pour certains aspects du projet, notamment le cautionnement des subventions provenant du gouvernement du Québec.

L'appel d'offres est conditionnel à l'obtention de confirmations de financement à la Corporation (90% de celui-ci serait complété) pour réaliser le Quartier de la débâcle, dont le coût est estimé à 3,75 M$.  Il reste aussi à l'organisme d'acquérir l'immeuble, qui est toujours propriété du couple Claire Beaulieu et Raynald Dickner, qui ont opéré l'endroit pendant plusieurs années comme gîte sous le nom de la Maison d'Élyse. Celle-ci a fermé en 2020, après les importantes inondations de 2019.

L'édifice a été sauvé du pic des démolisseurs après que la Ville de Beauceville, et plusieurs intervenants du milieu se soient mobilisés pour préserver cet bâtiment construit en 1898.

La séance en bref

— Le Ville a octroyé un contrat de préparation de plans et devis de la réfection de la route Fraser, à Stantec Experts-conseils au montant de 60 075 $.  Ces travaux s'étendraient du boulevard Renault jusqu'à la hauteur de la 25e avenue. La même firme effectuera une étude de développement de plusieurs secteurs du territoire de Beauceville, pour un montant estimatif de 26 500 $, basé sur un taux horaire.

— C'est l'organisme COBARIC (Comité de bassin de la rivière Chaudière) qui sera maître d'oeuvre de l'étude sur l'utilisation future des 48 terrains vacants, devenus propriété de la Ville, après la démolition des édifices qui s'y trouvaient. L'enquête sera effectuée pour la somme de 15 571 $.

— Deux aires de repos seront construites sur le Plateau sportif (site de l'ancien aréna). Le contrat a été donné à François Mathieu qui accomplira le tout pour 59 800 $.

— Des représentants des villes et des municipalités du Québec affectées par les inondations, dont Beauceville, participeront ce vendredi à une rencontre virtuelle avec le ministre de l'Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs, Benoit Charette,  qui vient d'entreprendre une consultation publique pour moderniser la réglementation liée aux zones inondables. Le MELCCFP estime que ces dernières pourraient être agrandies en général de 30 % à 40 %. Lundi, le maire François Veilleux a confirmé que son administration allait suivre de très près la démarche qui pourrait avoir des incidences importantes sur la carte du territoire beaucevillois.

À lire également

Québec lance sa consultation des règles pour les zones inondables

Travaux sur la 9e avenue: le contrat attribué à Excavation Bolduc

Beauceville: 500 000 $ pour le Quartier de la débâcle

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


18 juillet 2024

Frampton confirme son contrat avec l'entreprise de gestion animalière de Vallée-Jonction

Comme annoncé la semaine dernière par EnBeauce.com, la Municipalité de Frampton a officialisé, ce mercredi 17 juillet, son choix de confier sa gestion animalière à l’entreprise S.A.B. Chaudière-Appalaches, dirigée par la conjointe de Simon Bédard. Plusieurs autres municipalités de la Beauce n'ont pas encore pris de décision pour leur gestion ...

17 juillet 2024

C'est officiel, Beauceville a acheté l'usine Duvaltex pour 3,5 M$

Comme annoncé au conseil de ville ce lundi soir, la Ville de Beauceville a officiellement fait l’acquisition de l’édifice du 662, 9e Avenue appartenant à l’entreprise Duvaltex. La vente a été signée ce 17 juillet pour la somme de 3,5 millions de dollars. L'objectif étant d'en faire un centre de services municipaux et communautaires (CSMC) qui ...

17 juillet 2024

Saint-Georges: 9,2 M$ de permis de construction émis en juin

La Ville de Saint-Georges a donné son autorisation à 148 permis de construction et rénovation au cours du mois de juin, pour une valeur de 9 202 847$. Ces projets permettront notamment l’addition de 26 unités de logement. Parmi ceux-ci, l’un des plus importants projets est le réaménagement des bureaux de la SAAQ à l’intérieur du centre commercial ...