Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Grève des loisirs

La Ville de Saint-Georges regrette l'arrêt des négociations avec le syndicat

durée 15h00
18 juin 2024
2ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Germain Chartier
email
Par Germain Chartier, Journaliste

La Ville de Saint-Georges a expliqué, ce mardi 18 juin, par voie de communiqué, regretter la non-entente avec le syndicat des salariées des loisirs et de la culture, malgré une offre bonifiée. 

En effet, les négociations avaient repris, ce dimanche 16 juin, suite à la demande de la médiatrice du ministère du travail.

Selon ce communiqué, la Ville de Saint-Georges a notifié que : « Toute augmentation salariale octroyée provient nécessairement des taxes payées par les citoyens » et que « la Ville doit prendre en compte la capacité de payer de ses citoyens. Cette contrainte doit impérativement la gouverner dans le cadre des négociations. »

Par ailleurs, malgré une offre bonifiée, puis une contre-offre du syndicat, les deux partis n'ont pas réussi à s'entendre sur une potentielle fin de grève. 

« La Ville a déposé à cette occasion une offre monétaire bonifiée qui respecte à la fois son cadre financier, sa compétitivité comme employeur et qui respecte également le cadre des autres ententes négociées avec son personnel. La Ville a fait preuve d’ouverture et bien qu'une contre-offre syndicale ait été présentée, après réflexion et avec égards, cette dernière comprenait notamment une toute nouvelle demande », peut-on lire dans le communiqué. 

Pour terminer, la partie patronale a ajouté que la « Ville réitère son désir d’en arriver à une entente négociée dans les meilleurs délais. Elle souhaite également que les négociations se déroulent de manière cordiale, et ce, dans le respect de chacun ». 

À lire également 

Saint-Georges : après de nouvelles négociations, la grève continue

Grève des loisirs : le maire exhorte les employés à « revenir à la table des négociations »

Grève des loisirs : la Ville de Saint-Georges s'organise pour la saison estivale

Entre espoir et frustration : la longue grève des loisirs de Saint-Georges continue

commentairesCommentaires

2

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

  • RB
    Rachel Bouchard
    temps Il y a 1 mois
    S'ils veulent tant régler la Ville, pourquoi ils quittent toujours la table de négo?? Et pourquoi faire peur aux citoyens avec une hausse de taxes?? Ils ont fini avec combien de millions de surplus dans leurs coffres l'an dernier déja?? Ils ont les moyens de régler sans hausser le compte de taxes!
  • RB
    Rachel Bouchard
    temps Il y a 1 mois
    Pourquoi faire peur à la population avec une hausse de taxes quand la Ville a annoncé des millions en surplus budgétaire dernièrement. Ils ont les moyens et le pouvoir de régler, mais peut-on dire qu'ils en ont réellement envie??

RECOMMANDÉS POUR VOUS


18 juillet 2024

Frampton confirme son contrat avec l'entreprise de gestion animalière de Vallée-Jonction

Comme annoncé la semaine dernière par EnBeauce.com, la Municipalité de Frampton a officialisé, ce mercredi 17 juillet, son choix de confier sa gestion animalière à l’entreprise S.A.B. Chaudière-Appalaches, dirigée par la conjointe de Simon Bédard. Plusieurs autres municipalités de la Beauce n'ont pas encore pris de décision pour leur gestion ...

17 juillet 2024

C'est officiel, Beauceville a acheté l'usine Duvaltex pour 3,5 M$

Comme annoncé au conseil de ville ce lundi soir, la Ville de Beauceville a officiellement fait l’acquisition de l’édifice du 662, 9e Avenue appartenant à l’entreprise Duvaltex. La vente a été signée ce 17 juillet pour la somme de 3,5 millions de dollars. L'objectif étant d'en faire un centre de services municipaux et communautaires (CSMC) qui ...

17 juillet 2024

Saint-Georges: 9,2 M$ de permis de construction émis en juin

La Ville de Saint-Georges a donné son autorisation à 148 permis de construction et rénovation au cours du mois de juin, pour une valeur de 9 202 847$. Ces projets permettront notamment l’addition de 26 unités de logement. Parmi ceux-ci, l’un des plus importants projets est le réaménagement des bureaux de la SAAQ à l’intérieur du centre commercial ...