Publicité

25 mai 2020 - 08:00

PANDÉMIE COVID-19

Sondage EnBeauce.com: plus de 60% des répondants ne portent pas le masque

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Toutes les réactions 1

Même s'il est maintenant fortement recommandé par les autorités gouvernementales, le port du masque, parmi les mesures de protection et d'atténuation de la propagation de la COVID-19, n'est pas observé par plus de 60% des répondants au sondage hebdomadaire d'EnBeauce.com.

De ce nombre, 29,8% ont indiqué qu'ils ne voyaient pas l'utilité de cet article alors que 17,9% ne le portent pas « par principe de liberté individuelle. » Enfin, 14%  se disent incapables de supporter physiquement cet accessoire de protection.

À l'inverse  32,7% ont signifié qu'ils circulaient maintenant dans les endroits publics avec un masque  au visage depuis que le gouvernement l'a recommandé. Et 5,7% des répondants le portaient avant même qu'on le recommande.

Notre sondage maison révèle une tendance contraire au reste de la province alors qu'un sondage SOM-Cogeco, dévoilé la semaine dernière, indiquait que l’imposition du port du masque en public pendant la pandémie de COVID-19 obtenait un très fort taux d’appui au Québec, notamment de 89 % pour ce qui est  des transports en commun.

Répondez à notre sondage de la semaine:
Commerces le dimanche: ouvrir ou fermer?

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Ça va finir par nous rattraper à un de ces tournants. Lorsque les touristes commenceront à circuler et que les gens des régions de Québec et Montréal voyageront chez nous, il faudra s'attendre qu'une vague d'infection nous frappe.

    Michel Pomerleau - 2020-05-25 19:07